Le ripage du cadre du passage souterrain qui permettra l'interconnexion entre la ligne 15 du nouveau métro et le RER C à la gare Les Ardoines s'est déroulé du 19 au 21 mai. Une vraie prouesse technique réalisée par les équipes de SNCF Réseau et le groupe NGE. 

Les 3 500 tonnes du cadre de ce futur passage souterrain ont été glissées sous les voies ferrées de la gare déjà existante. Planifiée depuis trois ans, cette opération délicate, qui a nécessité la dépose puis la repose des voies ferrées, a été effectuée en moins de cinquante heures.

Retour en images sur cet exploit qui a mobilisé pas moins de 120 personnes :

Le ripage du cadre du passage souterrain des Ardoines, qui reliera le RER C à la ligne 15 du Grand Paris Express, a été effectué en moins de cinquante heures.
Les équipes de SNCF Réseau et du groupe NGE se mobilisent sur le chantier avant le ripage du cadre du passage souterrain.
Le cadre du futur passage souterrain, qui mesure 35 m de long et 10 m de hauteur, est glissé jusqu'à son déplacement définitif à l'aide de plusieurs vérins de traction.
Pour permettre le ripage du cadre, les voies du RER C ont été déposées, puis reposées, en l'espace de quelques heures.
Opération de terrassement sous les voies démolies. Au total, 6 000 m3 de déblais ont été extraits pour permettre l'insertion du cadre.
Une fois le ripage achevé, les équipes de SNCF Réseau se sont attelées à la mise en place du ballast, la pose des voies définitives et aux travaux de reconstitution des quais.