Même à l’heure des machines, des grues immenses et des impressionnants engins, les muscles restent sollicités pour construire le nouveau métro. Les milliers de compagnons, qui construisent les 200 kilomètres de lignes, en savent quelque chose. Les chantiers du Grand Paris Express requièrent une excellente condition physique de leur part. C'est pourquoi nous dévoilons une dimension méconnue : l’entretien des compagnons dans leur meilleure forme. Direction les futures gares Fort d'Issy - Vanves - Clamart et Noisy - Champs pour découvrir deux initiatives lancées en la matière.