À Aubervilliers, mardi 1er mars, un nouveau tunnelier a percé la paroi du puits du Canal, mettant ainsi un point final à son parcours débuté depuis les profondeurs de La Courneuve, pour creuser le tunnel commun des lignes 16 et 17.

C’est à près de 28 m de profondeur que le tunnelier Bantan a montré hier le bout de sa roue de coupe, en perforant une partie de la paroi du puits du Canal ! Cette dernière étape marque non seulement la fin du creusement de cette immense machine, mais également l’achèvement du tunnel commun des lignes 16 et 17, entre les gares Saint-Denis Pleyel et Le Bourget RER. Après la construction d’une première portion par Sarah entre le puits du Canal et l’ouvrage Finot à Saint-Ouen-sur-Seine, le tunnelier Bantan s’est attelé à terminer la 2e partie de ce tunnel. La machine ainsi partie de l’ouvrage Verdun en 2020, situé au carrefour de La Courneuve et du Bourget, a réalisé au total 3,8 sur les 6,4 km du tronçon.

Les compagnons doivent à présent procéder au démontage progressif des pièces au fond du puits, remonter ces dernières à la surface et les évacuer hors du chantier.

Pour en savoir plus sur la construction d’un tunnel, rendez-vous sur la page Youtube de la Société du Grand Paris, en cliquant ici.

La paroi du puits du Canal cède peu à peu face à la pression de la roue de coupe de Bantan
Une première partie de la paroi cède et laisse ainsi entrevoir la roue de coupe de Bantan !