Le troisième tunnelier du Grand Paris Express est en cours de montage à Bagneux

Contrainte de changer de méthode constructive au nom de la sécurité à Saint-Maur – Créteil, la Société du Grand Paris a prévenu les élus que la livraison de la ligne 15 Sud aura quelques mois de retard.

Prévue à « horizon 2024 », la ligne 15 Sud sera mise en service dans le courant du premier semestre 2025. Cette annonce tient compte des aléas techniques majeurs pour mener à bien les travaux dans un contexte géotechnique particulièrement complexe : plusieurs gares de la ligne 15 Sud seront construites à très grande profondeur, parfois à plus de 50 mètres sous la surface du sol.

La gare la plus profonde de France

C’est notamment le cas pour la gare Saint-Maur – Créteil, qui deviendra la gare la plus profonde de France. Ici, les contraintes sont particulièrement importantes et les défis sont considérables, pour la maîtrise d’ouvrage, pour les architectes et naturellement pour les entreprises, comme le souligne dans cette vidéo Eric Mordant, directeur travaux chez Eiffage génie civil.


Un aléa dicté par la sécurité

Pour la Société du Grand Paris, l’annonce de ces quelques mois de retard sur la ligne 15 Sud illustre la volonté d’informer en temps réel les acteurs des territoires concernés par les travaux, et de partager avec eux les risques et aléas, dans un souci de transparence et de dialogue permanent. Cette décision illustre également le souci permanent de privilégier les solutions les mieux adaptées pour prendre en compte les exigences de sécurité. Dans le cas présent, ce glissement de calendrier s’imposait compte tenu de la nécessité de changer de méthode constructive eu égard à la forte imbrication qui est apparue entre le parking souterrain de la future gare Saint-Maur – Créteil et le RER A.

Plus de 50 chantiers en activité

Deux tunneliers sont déjà en action sur la ligne 15 Sud, le premier à Champigny-sur-Marne depuis février 2018, le second à Noisy – Champs depuis septembre. Un troisième tunnelier est en cours de montage à Bagneux. Au total, à l’été 2018, les 16 gares et 36 ouvrages annexes étaient en cours de construction sur cette ligne, auxquels s’ajoutent six chantiers en travaux préparatoires.

Gares connectées au réseau actuel

Déjà plus de 2 400 personnes travaillent pour les entreprises qui réalisent les chantiers de la ligne 15 Sud, dont les 33 kilomètres en souterrain traversent 22 communes des Hauts-de-Seine, du Val-de-Marne, de Seine-Saint-Denis et de Seine-et-Marne. Avec une spécificité : 100% des gares de cette ligne du Grand Paris Express offrent des connexions avec le réseau de transport (RER, métro et tramway). Un atout majeur pour faciliter les mobilités de tous et permettre aux habitants, y compris ceux qui résident en grande couronne, de bénéficier de gains de temps conséquents. Mais un atout qui constitue un défi supplémentaire dans la conduite des travaux. Plus de 300.000 trajets quotidiens sont prévus grâce à la ligne 15 Sud.

(Cliquer sur la carte pour l'agrandir)