Avec un index de l’égalité atteignant 90/100 pour 2019, la Société du Grand Paris est en nette progression par rapport aux résultats de l'année précédente (+9 points). Publié le 28 février 2020, ce résultat traduit les actions initiées par le maître d’ouvrage du nouveau métro en matière d'égalité salariale, mais aussi le regard constant et impliqué porté sur la thématique essentielle de l’égalité professionnelle.

Créé par la loi relative à l’Avenir professionnel de septembre 2018, l’index de l’égalité fait partie des mesures participant à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, érigée en une grande cause nationale du quinquennat. Avec cette disposition entrée en vigueur dès 2019, les entreprises de plus de 250 salariés ont l’obligation de publier chaque année le score obtenu à l’index de l’égalité.

L’index est mesuré au travers de cinq indicateurs qui permettent de définir une note globale sur 100 points, à savoir : 
- l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes ; 
- l’écart de taux d’augmentations individuelles (hors promotion) entre les femmes et les hommes ;
- l’écart de taux de promotion entre les femmes et les hommes ;
- le pourcentage de salariées ayant bénéficié d’une augmentation dans l’année de leur retour de congé maternité ;
- le nombre de salariés du sexe sous-représenté parmi les dix salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations.

Le prochain index de l'égalité de la Société du Grand Paris sera publié en mars 2021.