La Société du Grand Paris s’est dotée dès 2012 de son propre outil pour évaluer l'empreinte carbone du Grand Paris Express.

Appelé CarbOptimum®, il a été éveloppé en lien avec des bureaux d’études spécialisés. Il évalue l’impact carbone des projets en cours et à venir dans le cadre de la réalisation du Grand Paris Express.

Il prend en compte cinq sources d’émissions de gaz à effet de serre directes et indirectes, générées et évitées : études et travaux préparatoires, construction de l’infrastructure, exploitation de l’infrastructure, impacts sur la mobilité en Île-de-France et impacts sur le développement régional.

L’impact carbone est obtenu en rapprochant l’empreinte carbone générée par la construction du projet et ses dépenses de fonctionnement, avec les émissions évitées grâce à sa mise en service. Cette évaluation est menée conformément aux standards en vigueur.