La Société du Grand Paris a attribué, le 14 décembre, le 2e marché de génie civil de la ligne 18 pour la réalisation du viaduc entre Palaiseau et l’arrière-gare CEA Saint-Aubin. Le groupement d’entreprises titulaire est constitué de Vinci Construction Grands Projets (mandataire), Dodin Campenon Bernard, Chantiers Modernes Construction et Freyssinet, filiales de VINCI Construction et Razel Bec, filiale du groupe Fayat, en tant que cotraitant. Le montant des travaux s’élève à 193 millions d’euros (hors taxe).

Ce marché comprend la réalisation de l’ensemble du génie civil d’un viaduc de 6,7 kilomètres entre Palaiseau et l’arrière-gare CEA Saint-Aubin. La construction des gares de ce tronçon fera l’objet d’un marché spécifique qui devrait être notifié au 1e trimestre 2022. Par ailleurs, les études de réalisation de la mise au sol du tronçon de 5,1 kilomètres entre l’arrière-gare CEA Saint-Aubin et le golf national de Magny-les-Hameaux se poursuivent.

La ligne 18 reliera l’Aéroport d’Orly à Versailles Chantiers en passant notamment par le plateau de Saclay. En correspondance avec la ligne 14 à Aéroport d’Orly, le RER B et C et la gare TGV à Massy Palaiseau, les lignes du réseau transilien à Versailles Chantiers, cette ligne, comme l’ensemble des nouvelles lignes du Grand Paris Express, permettra de réduire significativement les temps de trajet. Ainsi, il sera possible de rejoindre le plateau de Saclay en moins de 20 minutes depuis l’aéroport d’Orly contre 50 minutes aujourd’hui ou encore de faire le trajet entre Saint Quentin Est et Massy-Palaiseau en 16 minutes contre 48 minutes actuellement.