Contexte et finalité de l'emploi

L’Unité Maîtrise Foncière (UMFO) appartient à la direction des Lignes (LGN) et comprend l’ensemble des directions de projet et l’unité chargée de la maîtrise foncière.

Au sein de la direction des Lignes (LGN), l’Unité chargée de la Maîtrise Foncière (UMFO) intervient pour la maîtrise foncière de l’ensemble des lignes et la gestion intercalaire des biens acquis avant leur libération pour les besoins des travaux. Elle coordonne, au travers des conventions cadres, les relations avec les concessionnaires et les propriétaires de réseaux enterrés, le pilotage direct relevant des directions de projet. Elle assure le traitement des demandes de permis de construire déposés par des tiers, avec l’assistance de la direction juridique et de l’unité infrastructures et méthodes constructives pour la définition des spécifications ou prescriptions techniques. L’unité est également chargée des relations avec les opérateurs ferroviaires des lignes en service, au titre des interconnexions et de la mission de sécurité ferroviaire. Elle gère les conventions liées au plan de mobilisation des transports et assure le suivi de la réalisation de la ligne 14 sud sous la maîtrise d’ouvrage de la RATP.

Dans ses missions, l’unité est en relation avec toutes les institutions extérieures ayant un rôle transverse aux projets : les gestionnaires d’infrastructures et opérateurs de transports (SNCF Réseau, SNCF Mobilités et RATP) ainsi que IdFM, autorité organisatrice. Les relations avec ces partenaires font l’objet de multiples contrats, conclus à titre gratuit ou onéreux, de réunions de suivi ou de coordination régulières, et engendrent la mise en œuvre et le suivi d’un certain nombre de plans d’actions.

En particulier, la SGP fait réaliser des opérations sous maîtrise d'ouvrage des opérateurs RATP ou SNCF directement liées à la réalisation du Grand Paris Express financées dans le cadre de ses opérations d’investissements. Elle participe à la définition et contribue au financement des opérations d’adaptation des réseaux existants, et en particulier à la mise aux normes des gares et stations et la création de nouvelles gares ou nouveaux arrêts. De même, la SGP a confié à la RATP la maîtrise d’ouvrage du prolongement de la ligne 14 d’Olympiades à Aéroport d’Orly, par des conventions conclues à titre onéreux.

Missions & activités

Rattaché(e) au responsable de l’UMFO, le/la responsable des relations avec les opérateurs ferroviaires représente la SGP au sein des différentes instances relatives aux projets d’interconnexions (définition des projets d’interconnexion et contractualisation pour leur financement) notamment IdFM, à la SNCF ou à la RATP. Dans ce cadre,  il/elle assure le pilotage des opérations correspondantes pour le compte de la SGP.

Il/elle assure le suivi des conventions du plan de mobilisation dans le cadre du Nouveau Grand Paris, pour lesquelles la SGP est partie prenante (préparation des signatures, passage en conseil de surveillance, suivi financier).

Il/elle assure également la gestion des conventions passées avec la RATP pour la maîtrise d’ouvrage du prolongement de la ligne 14 au sud. A ce titre, le/la responsable des relations avec les opérateurs ferroviaires contribue au pilotage de la validation des livrables contractuels et gère les évolutions contractuelles (avenants).

Il/elle intervient en étroite collaboration avec les directions de projet, qui sont en charge du suivi opérationnel des opérations liées à leur tronçon, et avec les unités concernées.

Sur le prolongement de la ligne 14 au sud, avec le directeur des relations territoriales du département du val de Marne qui intervient sur son champ de compétence et selon ses prérogatives propres, il/elle est l’interlocuteur(-rice) privilégié(e) du directeur de projet mis en place par la RATP.

Ainsi, dans son périmètre d’intervention et selon les objectifs qui lui sont définis, le/la responsable des relations avec les opérateurs ferroviaires :

- Organise son activité, en accord avec le responsable de l’UMFO ;

- Est l’interlocuteur(-rice) privilégié(e) des représentants techniques des opérateurs et intervient en appui de sa hiérarchie en charge des relations avec leurs directions ;
- Est placé(e) en responsabilité sur les opérations en interconnexions auprès d’IdFM et en rend compte au responsable de l’UMFO au directeur des lignes ;

- Élabore et suit la réalisation des contrats et conventions, soit en propre, soit en liaison avec les directions de projet.

De par son action transversale et ses relations avec les opérateurs, le/la responsable des relations avec les opérateurs ferroviaires veille en appui des directions de projet au respect des objectifs de coûts et de délais du projet.

 

Il/elle est garant(e) de la qualité des produits finaux sur tous les sujets dans son périmètre d’intervention, à ce titre :

- Il/elle est en charge, en liaison avec la direction juridique et la direction des achats, de l’élaboration des conventions et contrats type ou transversaux (conventions de financement, protocole d’organisation des maîtrises d’ouvrages, marchés, sécurité ferroviaire, etc.) ;

- Il/elle réalise avec les directions et unités concernées l’élaboration des conventions particulières, et en assure un suivi transversal ;

- Il/elle pilote les prestations achetées, notamment les missions de l’Assistant à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) « ligne rouge » relative aux relations avec les opérateurs ;

- Il/elle assure un suivi technique, administratif et financier des opérations financées ;

- Il/elle est en charge de la programmation, de l’élaboration du budget et du suivi financier des opérations financées, en lien avec la Direction Financière (FIN); 

- Il/elle anime et coordonne l’ensemble des acteurs internes des directions de projet et des unités concernées, notamment en établissant et mettant en œuvre des dispositions transversales et assurant une diffusion pertinente des informations ;

- Il/elle applique les politiques transversales de la SGP : démarche qualité, politique environnementale, politiques achats, etc. ;

- Il/elle veille à la maîtrise des coûts, des délais, des risques, des performances et de la qualité des prestations achetées et notamment des produits finaux (livrables, etc.) ;

- Il/elle prépare et assume le reporting auprès du directoire de la SGP et il/elle prépare et présente les dossiers (notamment pour les passages en Comité des engagements ou Conseil de Surveillance de la SGP) ;

Des assistants à maîtrise d’ouvrage interviennent pour son compte. Le/la responsable des relations avec les opérateurs ferroviaires encadre leur activité et définit un plan de charge :

- Rédaction des modèles de contrats (marchés et conventions) et de leur application en lien avec les directions de projets ;

- Participations aux réunions ;

- Suivi budgétaire ;

Relations

INTERNES
- Les membres du Directoire
- Le Directeur des Lignes (LGN)  et directeurs de projet en son sein
- La direction Financière (FIN)
- La direction Juridique (JUR)
- La direction des Marchés et du Pilotage Contractuel (MPC)
- La direction du Pilotage, des Méthodes et Outils (PMO)

• EXTERNES
- Les représentants des opérateurs
- Les correspondants IdFM
- Les prestataires (AMO, MOE)
 

Compétences requises

COMPETENCES TECHNIQUES
- Connaissance des acteurs institutionnels du transport en Ile-de-France
- Connaissance des territoires
- Connaissance des grands principes de finance publique  Connaissances en management de projet : planification, coordination, contractualisation
- Connaissance des enjeux relatifs à un grand projet public d’infrastructure
- Connaissance de la législation relative aux projets (Loi MOP, Code des marchés publics)
- Connaissance du contexte des EPIC et de leur environnement
- Connaissance en SMQ (Système de management de la qualité)
- Connaissance en gestion et en management de contrat
- Connaissance en matière d’urbanisme opérationnel 
Maîtrise des outils informatiques

•  COMPETENCES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES
- Capacité à travailler en fonctionnement matriciel
- Capacité à représenter la SGP auprès de partenaires extérieurs
- Aptitude à gérer les enjeux d’un projet
- Capacité d’anticipation et de communication
- Capacité à négocier dans des contextes difficiles
- Bonnes qualités relationnelles
- Capacité rédactionnelle, esprit d’analyse et de synthèse
- Rigueur, sens de l’organisation et de la coordination
- Réactivité et autonomie

 

Formation et expériences requises

Formation supérieure BAC+5 type école d’ingénieur IPEF/TPE, formation d’urbaniste des transports, etc.) ou parcours professionnel ayant conduit à une équivalence.

- Expérience opérationnelle significative de 5 ans minimum en conduite de grands projets d’infrastructure de transport ou en programmation.

- Expériences opérationnelles en MOA sur de grands projets appréciées.