Contexte et finalité de l'emploi

La Société du Grand Paris (SGP) est l’établissement public à caractère industriel et commercial créé par l’État dont la mission est de piloter le déploiement et le financement du futur métro du Grand Paris : le Grand Paris Express (GPE).

Le Grand Paris Express est le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe. Avec 200 kilomètres de réseau, le projet prévoit la création de quatre nouvelles lignes autour de Paris, le prolongement de deux lignes existantes (les lignes 11 et 14), la construction de 68 gares et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de ces futurs pôles urbains.

En sa qualité de maître d’ouvrage, la SGP assure la conception et la réalisation des infrastructures qui composent le réseau et l’acquisition des matériels roulants qui le parcourront.

Ses bureaux sont installés 30 avenue des Fruitiers 93200 Saint Denis.

La Direction du Programme est chargée de la coordination générale des projets :
- Le pilotage du programme : définition du calendrier, maîtrise des coûts et des délais, définition des mesures correctrices, coordination et mise en cohérence des travaux à l’intérieur de la direction et avec les autres directions ;
- La gestion du programme et notamment l’élaboration et le suivi des tableaux de bord ;
- Les sujets de méthodologie transverse.

Au sein de la Direction du Programme, l’Unité « Systèmes et Sécurité » a en charge les missions principales :
- De définition et de réalisation des systèmes du réseau du métro automatique du Grand Paris (conduite des études d’exploitation ; définition, fourniture et installation des systèmes ; élaboration et pilotage des marchés nécessaires à la conception et à la réalisation des systèmes) relatifs au périmètre matériel roulant, voies, façades de quai, courants forts et courants faibles, automatismes de conduite des trains et commandes centralisées, systèmes électromécaniques en gare et en ligne (désenfumage inclus)
- De pilotage de la sécurité et de la sûreté du réseau de transport
- De pilotage de la préparation à l’exploitation et à la maintenance du réseau.

Missions & activités

Le périmètre d’intervention de l’ingénieur billettique porte notamment sur les systèmes de billettique, péages et contrôle d’accès, mais également sur d’autres systèmes relevant du périmètre des courants faibles, en particulier ceux relatifs à la sonorisation, la détection et extinction d’incendie, l’information voyageurs et la signalétique, l’éclairage, la surveillance qualité de l’air et les détecteurs spécifiques, y compris les équipements électromécaniques des gares.

Sous l’autorité du responsable de l’unité, les missions principales du poste sont de contribuer, pour son domaine de compétence :
- au pilotage  du marché de maîtrise d’œuvre des systèmes avec l’appui du bureau d’études en charge de la conduite d’opérations
- de préparer les cahiers des charges des prestataires d’éventuelles  missions complémentaires et d’assurer leur suivi
- à la préparation des marchés relatifs aux équipements et installations qui seront réalisés par les industriels
- de piloter la préparation à  la maintenance des systèmes en vue de la remise d’ouvrage au futur mainteneur.
- au pilotage la préparation de  l’exploitation des systèmes en vue de la remise au futur exploitant
- à la préparation des orientations du maître d’ouvrage et proposer les stratégies
- à la gestion des relations avec le gestionnaire d’infrastructures, avec Ile-de-France Mobilités, l’exploitant et plus généralement toute institution impactée
Ces missions incluent la conduite des études, l’élaboration des cahiers des charges d’études et de réalisation, le pilotage des marchés d’études (qui comprend notamment la validation des propositions et des livrables des prestataires), de missions d’expertise et de maitrise d’œuvre.

Au titre de ses activités, l’ingénieur billettique, dans son domaine de compétence :
• Mène les études internes ;
• Contribue à la maîtrise des coûts, des délais, des performances et de la qualité des prestations achetées (AMOA, maîtrise d’œuvre) ;
• Pilote les marchés d’études et de maîtrise d’œuvre passés ;
• Gère le portefeuille et assure le reporting des risques (sur les plans technique, financier, ou image de la SGP) ;
• Intègre les contraintes réglementaires internes et externes à respecter ;
• Participe à la stratégie industrielle et d’achat ;
• Elabore les synthèses et rapports d’études ou d’avancement nécessaires ;
• Gère les interfaces entre les systèmes de sa compétence, avec les autres systèmes (notamment matériels roulants et automatismes de conduite) et les infrastructures des gares et des sites de maintenance ;
• Assure la cohérence des orientations et des prescriptions pour les projets ;
• Rédige ou collabore à la rédaction des contrats de prestations qui sont passés : assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d’œuvre systèmes ;
• Participe au dépouillement des offres, analyse les solutions proposées et propose à la maîtrise d’ouvrage les orientations ou modifications nécessaires.

Relations

• INTERNES :
Les autres membres de l’unité systèmes et sécurité
Les unités métiers (gares, infrastructures et méthodes constructives, sites de maintenance)
Les directions de projet
La direction du programme
La direction de l’ingénierie environnementale
La direction industrie et achats
La direction juridique

• EXTERNES :
Les bureaux d’études d’ingénierie
Les AMO
Les industriels
Le gestionnaire d’infrastructures
Ile-de-France Mobilités

Compétences requises

• COMPETENCES  TECHNIQUES :
Connaissance de base des systèmes ferroviaires ; une connaissance des automatismes est un plus
Management des projets y inclus gestion des risques, gestion documentaire (GED), qualité, reporting coût et planning
Rédaction et gestion de contrat
Connaissance du soutien logistique des systèmes industriels.

• COMPETENCES  ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES :
Sens du dialogue et du travail en équipe
Très bonne capacité de synthèse
Négociation et gestion de conflit
Autonomie, rigueur, organisation, fiabilité et bon relationnel
Capacité d’anticipation, pragmatisme, sens des contraintes opérationnelles

Formation et expériences requises

Ingénieur généraliste ou titulaire d’un master, de 5 ans d’expérience minimum sur des systèmes de billettique ou parcours professionnel de 10 ans d’expérience minimum dans le domaine des courants faibles. Expérience souhaitée en bureaux d’études.
Anglais lu et parlé impératif.