Contexte et finalité de l'emploi

Au sein de la direction des lignes, une direction de projet  recherche un(e) directeur(-rice) de projet adjoint(e) pour prendre en charge la section aérienne de sa ligne.

La direction des lignes (LGN) est constituée de l’ensemble des directions de projet dont elle assure la coordination.

Chaque direction de projet est organisée en plateau projet où sont regroupées les compétences participant à la maîtrise du projet. Outre les effectifs propres à la direction de projet, sont présents sur ce plateau des effectifs qui lui sont rattachés fonctionnellement tout en gardant le lien hiérarchique avec leur direction d’origine :
-    contrôle de gestion 
-    systèmes
-    centre d’entretien et de maintenance
-    relations territoriales
-    unité riverains
-    équipes de communication de proximité
-    référents achats
-    contract management
-    infrastructures et méthodes constructives
-    environnement
-    gares et ville (y compris, le cas échéant, responsable technique des projets connexes)

La direction de projet est responsable de la bonne fin de l’ensemble de sa ligne de métro. Elle a pour objectif le respect du programme en termes d’enjeux, de coûts, délais et performance, mais aussi de développement durable et de sécurité (dans toutes ses dimensions : maîtrise des risques du projet, maîtrise des risques du système de transport, sécurité publique). Son champ d’intervention couvre toutes les composantes d’un système de transport (infrastructures, gares avec leurs fonctionnalités et aménagements associés, systèmes et matériel roulant, site de maintenance et de remisage).
En sa qualité de représentante du maître d’ouvrage, elle pilote le projet, anticipe les impacts, prend les décisions et procède aux arbitrages qui sont exclusivement du ressort du maître d’ouvrage.

Missions & activités

Au sein de l’équipe de la direction de projet, le/la directeur(-rice) de projet adjoint(e) section aérienne anime l’ensemble des actions nécessaires à la réalisation de cette section de la ligne (viaduc, gares, insertion dans les territoires, enjeux environnementaux, etc.). Il/elle représente le maître d’ouvrage dans ses relations avec les maîtres d’œuvre et les entreprises.

Le/la directeur(-rice) de projet adjoint(e) section aérienne est directement rattaché(e) au directeur de projet et plus particulièrement en charge des actions nécessaires à la réalisation de la section aérienne :

-    Il/elle pilote et suit les prestations des maîtres d’œuvre pour la section aérienne ;

-    Il/elle s’assure de la bonne coordination de l’action des différents maîtres d’œuvre (« infrastructures », « architecture » et « systèmes »), en particulier pour que la conception et la réalisation de la section aérienne permettent d’atteindre un haut niveau de performances techniques et environnementales (gestion des eaux, bruit, vibrations…) ;

-    Il/elle pilote et suit, directement ou au travers de chefs de projet dont il/elle anime et coordonne l’intervention, les marchés de travaux pour le viaduc (rampes de transitions comprises), les trois gares aériennes, les ouvrages annexes, les aménagements paysagers, les mesures de préservation de l’environnement, les travaux préparatoires et terrassements, etc.
-    A ce titre, il/elle est directement responsable du marché de génie civil du viaduc, dès le stade de sa passation ;

-    Il/elle pilote les conventions avec les concessionnaires (ou contribution à leur pilotage lorsqu’elles sont transverses) ;

-    Il/elle pilote les coûts, les délais (études, passation des marchés, réalisation, essais) et les risques pour la section aérienne, contribuant ainsi à leur maîtrise au niveau de la ligne dans son ensemble ; il/elle contribue à l’établissement des rapports d’avancement de la ligne ;

-    Il/elle anime les interfaces avec l’établissement public d’aménagement (EPA) Paris-Saclay, aménageur des principaux territoires traversés par la section aérienne, et les services techniques départementaux ou communaux ;

-    Il/elle contribue aux relations avec les acteurs locaux en synergie avec le directeur des relations territoriales (collectivités, entreprises, établissements d’enseignement et de recherche), ainsi qu’à la gestion par l’unité riverains des nuisances de chantier ;

-    Il/elle contribue à l’établissement et la mise à jour des dossiers d’autorisations administratives (utilité publique et expropriations, autorisations environnementales, installations classées, archéologie préventive, etc.).

Il/elle est responsable du respect de la réglementation et des programmes du Grand Paris Express applicables à la section aérienne.
Il/elle a autorité fonctionnelle sur des chefs de projet secteur, responsables de la réalisation des différents ouvrages (viaduc, gares…).
Il/elle peut être amené(e) à assurer l’intérim du directeur de projet.

Relations

•    INTERNES :
-    Les autres membres de l’équipe de la direction de projet, dont le directeur de projet et les directeurs de projet adjoints section souterraine, et systèmes, et les chefs de projet
-    La direction des marchés et du pilotage contractuel
-    La direction du pilotage, des méthodes et des outils
-    La direction des relations extérieures, dont la direction des relations territoriales
-    La direction des gares et de la ville
-    La direction des systèmes de transport et exploitation

•    EXTERNES :
-    Les maîtres d’œuvre et assistants à maîtrise d’ouvrage
-    Les entreprises de travaux
-    Les services de l’Etat en charge des autorisations et procédures administratives
-    Les gestionnaires publics ou privés de voiries et de réseaux
-    Les services techniques des aménageurs et des collectivités

Compétences requises

•    COMPETENCES TECHNIQUES
Maîtrise des domaines suivants :
-    Management de projet (maîtrise d’ouvrage), en particulier planification, coordination et gestion budgétaire
-    Marchés publics de travaux : passation, exécution, anticipation et gestion des réclamations
-    Réglementation applicable aux grands travaux d’infrastructure (utilité publique et foncier, environnement, législation du travail et sécurité des chantiers…)
-    Génie civil et structure de viaducs ferroviaires ; maîtrise des interfaces rail-structure (acoustique, vibrations) ; 
-    Terrassements, assainissement ; organisation et planification des travaux

Connaissance des domaines suivants :
-    Dimensions techniques d’un projet d’infrastructure de transport ferroviaire ;
-    Economie de la construction en matière de viaduc ferroviaire, de gare et d’assainissement
-    Marchés publics et gestion économique et financière
-    Démarche BIM

•    COMPETENCES ORGANISATIONNELLES ET RELATIONNELLES
-    Sens du dialogue et du travail en équipe dans une organisation matricielle
-    Très bonne capacité rédactionnelle et d’organisation
-    Négociation, gestion de conflit et bon relationnel
-    Autonomie, rigueur, et fiabilité 
-    Compétences en management et animation d’équipe

Formation et expériences requises

-    Ingénieur(e) ou universitaire généraliste/ équivalent BAC+5 ou parcours professionnel ayant conduit à une équivalence
-    15 ans d’expérience minimum dans le domaine des projets d’infrastructure

Expériences opérationnelles significatives :
-    en conduite de grands projets (dont viaduc ferroviaire) et en management d’équipes ;
-    en passation et suivi de l’exécution de marchés publics de travaux (de préférence en maîtrise d’ouvrage et, à défaut, en maîtrise d’œuvre ou entreprise)