Contexte et finalité de l'emploi

La Société du Grand Paris (SGP) est l’établissement public à caractère industriel et commercial créé par l’État dont la mission est de piloter le déploiement et le financement du futur métro du Grand Paris : le Grand Paris Express (GPE).
Le Grand Paris Express est le plus grand projet d’infrastructure et d’aménagement d’Europe. Avec 200 kilomètres de réseau, le projet prévoit la création de quatre nouvelles lignes autour de Paris, le prolongement de deux lignes existantes (les lignes 11 et 14), la construction de 68 gares et l’aménagement de nouveaux quartiers autour de ces futurs pôles urbains.
La mission principale de la SGP est, conformément à la loi, de concevoir et de réaliser un réseau de transport public appuyant un projet urbain, social et économique d'intérêt national qui va contribuer à développer et à dynamiser la région d'Ile-de-France.
Ses bureaux sont installés à Saint Denis (93).

Responsabilité

Rattachée au Directoire, la direction des Risques, de l’Audit et du Contrôle interne (RAC) conçoit et met en œuvre une démarche structurée de management des risques, d’audit et contrôle interne. A ce titre, elle réalise la cartographie globale des risques, conçoit et met en œuvre le  plan  d’audit  interne et conduit les travaux relatifs au contrôle interne des activités ; elle  évalue  périodiquement  et  de  manière indépendante la performance de l’organisation (amélioration continue) et assure le suivi des recommandations établies en interne (plans d’actions contrôle/audit interne) et en externe (plans d’action tutelles, organismes de contrôle...).

 

Missions & activités

Au sein de la RAC, le/la chargé(e) de mission contrôle interne est rattaché(e) au responsable du contrôle interne auquel il/elle répond et auprès duquel il/elle travaille, en coordination avec les autres acteurs de l’audit et de la gestion des risques.

Il/elle a pour mission principale de contribuer à la définition et à la structuration d’un cadre de contrôle interne pour les activités de la SGP, de le déployer à travers le pilotage et le suivi des projets de renforcement du contrôle interne, et enfin, de l’animer en lien avec l’ensemble des directions et unités de l’établissement.

 

Et à ce titre, il/elle assure les missions et activités les missions suivantes :

• Participation au diagnostic et à l’évaluation du cadre de contrôle interne :
- Contribuer à l’élaboration d’une feuille de route pour le déploiement du contrôle interne, ciblant les priorités de l’établissement et les risques majeurs, qu’ils soient opérationnels, d’efficience ou de conformité.

• Contribution à la définition du cadre de contrôle interne, en cohérence avec les normes et bonnes pratiques du secteur :
- Définir des principes ;
- Articuler avec les processus SGP notamment en termes de légalité, d’achat, d’exécution contractuelle, de comptabilité, de gestion budgétaire et financière, et de qualité ;
- Rédiger et actualiser le référentiel de contrôle interne de la SGP ;
- Actualiser ce cadre en fonction de l’évolution des risques et du projet.

• Appui à la mise en œuvre des plans d’actions et suivi des recommandations établies en interne (plans d’action établis à la suite des contrôles et audits internes) comme en externe (plans d’action établis avec les tutelles, les organismes de contrôle, les services d'inspection ministériels, la Cour de comptes…)

• Actions de renforcement ciblé des dispositifs de contrôle interne en mode projet, et en lien avec les unités et directions de la SGP :
- Réaliser des missions en conseil / conception ;
- Réaliser des missions en déploiement / accompagnement du changement ;
- Réaliser des missions d’animation ;
- Réaliser des missions de production ou d’actualisation des procédures.

• Appui au pilotage du contrôle interne
- Participer à l’animation du dispositif de contrôle interne (animation du réseau des correspondants dans les services) ;
- Réaliser des travaux destinés aux autorités de tutelle, rédiger la partie « contrôle interne » du rapport de maîtrise des risques et de contrôle interne ;
- Préparer les travaux du comité des risques ;
- Préparer les travaux du comité d’audit ;
- Etablir les tableaux de bord relatifs au contrôle interne.

• Veille stratégique
- Assurer une veille stratégique pour anticiper l’évolution des enjeux réglementaires ou relatifs au contrôle interne et leurs effets sur l’organisation et la conduite du projet ;
- Identifier les plans d’actions appropriés.

• Actions de communication / formation


• Missions transversales portées en propre, et attribuées en fonction du déploiement de la feuille de route du contrôle interne et de l’actualité, ayant trait à la conception, la planification, et la responsabilité dans la mise en œuvre effective des dispositifs de contrôle interne.

• Participation ponctuelle au suivi de la réalisation des missions d’audit, en tant que ce suivi peut nourrir une vision globale sur les enjeux de contrôle interne, et dans le respect du principe d’indépendance de l’activité d’audit.

Pour réaliser l’ensemble des missions et activités auquel il participera et/ou dont il assurera le pilotage, le/la chargé(e) de mission contrôle interne pourra s’appuyer sur des équipes de consultants extérieurs. Aussi, il/elle contribuera dans cette perspective, à la préparation et au suivi d’exécution des contrats des prestataires relatifs à ses missions. 

Relations

INTERNES :
- Le Directoire
- L’ensemble des directions et unités de la SGP


• EXTERNES
- Les prestataires de la SGP

Compétences requises

COMPETENCES TECHNIQUES
- Connaissances en management, gestion des risques, audit, contrôle interne, conseil en organisation;
- Capacité à réaliser une analyse de risque et à construire et déployer un plan d’action
- Capacité à analyser des documents techniques
- Aptitude à la gestion de projet
- Capacité d’animation transversale
- Connaissances financières et juridiques
- Connaissances appréciées en ingénierie, gestion des grands projets, pilotage des coûts et des délais;

• COMPETENCES RELATIONNELLES ET ORGANISATIONNELLES
- Capacités d’analyse
- Rigueur et sens de l’organisation
- Polyvalence
- Sens stratégique
- Réactivité
- Pragmatisme
- Orientation opérationnelle
- Intégrité, indépendance et déontologie
- Très bonnes capacités relationnelles et de communication

Formation et expériences requises


- Formation supérieure (Bac+5) école de commerce ou d’ingénieur ou universitaire avec une spécialisation en management des risques/audit/contrôle interne/gestion/conseil en organisation.

- Expérience minimum de 3 à 5 ans en audit-conseil-contrôle interne-finances-management de projet.