Sur les chantiers ou au travers du dialogue avec nos partenaires, dans la conception du métro ou pour le pilotage du projet, le Grand Paris Express est un concentré d’innovations. Cette semaine, avec les visites virtuelles de chantier, pénétrez derrière les palissades…

Visites virtuelles de chantier du Grand Paris Express : le chantier en surface

Et si vous montiez à bord d’un tunnelier sans bouger de votre canapé ? C’est ce que vous propose la Société du Grand Paris par le biais de ses visites virtuelles de chantier. Faire tomber les palissades, descendre au fond d’un puits de départ, arpenter les tunnels du nouveau métro, zigzaguer au cœur de la construction d’une gare : promenez-vous sur le chantier comme si vous y étiez, tout en accédant facilement à des panneaux explicatifs et des vidéos pédagogiques.

Le chantier accessible à tous

Les chantiers sont, par nature, des endroits où la sécurité est un enjeu majeur, que les activités soient hors-sol ou souterraines. Intégrés dans le paysage urbain, mais protégés par des palissades, ils intriguent autant qu’ils questionnent. C’est la raison pour laquelle des observations commentées de certains chantiers du Grand Paris Express ont été mises en place. Organisées en dehors des zones de travaux afin de préserver la sécurité des visiteurs, elles sont cependant réservées à un nombre très limité de participants.

Face à l’intérêt croissant du grand public pour ses chantiers, mais aussi pour pallier aux contraintes sécuritaires et à la capacité d’accueil réduite de ces observations commentées, la Société du Grand Paris propose un outil complémentaire, les visites virtuelles de chantier, accessibles au plus grand nombre depuis un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

Une technologie empruntée au secteur de l’immobilier

Cet outil mis au point par la start-up francilienne Inmaps a permis d’appliquer aux chantier de construction des technologies de modélisation 3D utilisées dans le monde de l’immobilier, en ajoutant des annotations, des panneaux explicatifs et des vidéos encapsulées.

Trois espaces ont d’abord été identifiés sur le chantier du Puits Rû de Nesle, situé à proximité de la future gare Noisy-Champs, pour expliquer le chantier de creusement d’un tunnelier : le chantier en surface, le fond du puits, le tunnel et, par extension, le tunnelier en action. Deux autres espaces ont également été captés sur le chantier de la future gare Saint-Denis Pleyel pour présenter les travaux de construction d’une gare : le chantier en surface et une vue depuis le toit de la base vie.

Une réflexion est déjà en cours pour faire évoluer ces visites virtuelles : l’idée serait alors de proposer des points de vue différents à partir de plusieurs terrasses de chantier ou de permettre aux internautes de visiter les espaces intérieurs achevés des futures gares, avant même leur mise en service.