Une étude détaille les projets d’aménagement qui sortent de terre dans 35 quartiers de gare. Elle souligne les dynamiques qui sont à l’œuvre dans ces territoires où les travaux du nouveau métro se déploient.

Projet connexe à la gare Kremlin-Bicêtre Hôpital

Alors que l’édition 2019 du Simi, salon consacré à l’immobilier d’entreprise, se tient à Paris jusqu’au 13 décembre, l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur) lève le voile sur les mutations urbaines dans les quartiers des 35 gares du Grand Paris Express qui seront mises en service d’ici à 2025. L’ouvrage de 230 pages, émaillé de nombreuses cartes et graphiques, souligne le rôle d’accélérateur urbain que représente le nouveau métro, dans ces territoires où les lignes sont en cours de travaux.

Ce sont ainsi près de 200 projets urbains – 186 plus précisément – qui sont recensés le long de la ligne 15 Sud, dont tous les ouvrages sont en chantier, de la ligne 16 (de Saint-Denis Pleyel à Clichy – Montfermeil), de la ligne 17 (de Saint-Denis Pleyel à la gare Le Bourget Aéroport) et de la ligne 14, avec son prolongement au sud qui fait partie du Grand Paris Express, mais aussi son prolongement au nord.

Projet connexe à la gare Bagneux

84 000 logements programmés

Au total, 28% de la surface de ces 35 quartiers de gare sont concernés par des projets urbains, avec des zones d’aménagement concerté, des projets de renouvellement urbain ou encore les projets immobiliers mis en œuvre par la Société du Grand Paris en lien avec les gares. Pour Pont de Rungis, Noisy – Champs, Aulnay ou Le Bourget Aéroport, ces opérations couvrent même plus de 60% de la surface du quartier de gare.

Plus de la moitié des quelque 14 millions de mètres carrés de surface de plancher (dont 10 millions restent à bâtir) que représentent ces projets urbains seront consacrés au logement – avec 110 000 logements programmés dont 84 000 restent à bâtir –, le reste se répartissant entre bureaux, équipements, activités et commerces. Pour Pont de Rungis, Noisy – Champs, Aulnay ou Le Bourget Aéroport, ces opérations couvrent même plus de 60% de la surface du quartier de gare.

Effet levier

L’étude souligne l’effet levier du Grand Paris Express. Bien sûr, plusieurs de ces projets existaient avant le démarrage des travaux du métro. Mais dans plusieurs quartiers de gare, comme à Noisy – Champs, le Grand Paris Express a permis de relancer ou de faire évoluer des projets d’aménagement. Ailleurs, certains projets ont été directement impulsés par l’emplacement de la future gare. C’est le cas pour la ZAC aux abords de la gare Villejuif Institut Gustave-Roussy, sur la ligne 15 Sud.

Prometteuses et annonciatrices de nouveaux modes de vie… et de ville, ces mutations urbaines peuvent être complexes et le phasage des livraisons de ces projets parfois délicat. L’Atelier parisien d’urbanisme souligne ainsi que les temporalités des chantiers liés à la construction du métro (avec ses gares et ses centres techniques) et à ces projets urbains se chevauchent souvent, cette superposition pouvant générer des problématiques de congestion des espaces publics, d’acheminement de matériaux ou de nuisances pour les riverains qui voient se multiplier les chantiers.

Projet connexe à la gare Créteil L'Échat

Les ZAC ont la cote

L’étude décrit la diversité des maîtres d’ouvrage, où se côtoient des acteurs locaux (sociétés d’économie mixte, sociétés publiques locales d’aménagement, établissements publics territoriaux, bailleurs sociaux…), des opérateurs privés ou encore l’Etat, via la Société du Grand Paris ou les établissements publics d’aménagement. Elle souligne aussi, exemples à l’appui, que les quartiers de gare du Grand Paris Express jouent déjà leur rôle de laboratoire de nouveaux dispositifs de production de la ville, et elle met en lumière l’importance des zones d’aménagement concerté dans ce nouveau paysage urbain : à Pont de Sèvres, la ZAC Seguin Rives de Seine s’étend sur 950 000 mètres carrés. Sa construction est quasi achevée.

Des premiers enseignements

Explorant la révolution spatiale que vivent aujourd’hui les territoires desservis par le Grand Paris Express, l’Atelier parisien d’urbanisme s’attarde sur les cinq grands enjeux liés à cette vitalité émergente des quartiers de gare, à savoir l’accélération de la construction de logements, la mixité fonctionnelle et le rééquilibrage territorial entre l’ouest et l’est de la métropole, la mixité sociale et la réduction des inégalités, l’engagement environnemental et l’innovation au service de la ville zéro carbone, l’accessibilité et l’embellissement des espaces publics et enfin le défi de l’implication des habitants dans les processus de production de la ville.

De Bagneux au territoire de Clichy – Montfermeil en passant par Vitry, les méthodes novatrices destinées à associer les citoyens à cette métamorphose urbaine se multiplient. Ainsi s’esquissent avec les grands parisiens des morceaux de ville non seulement mieux desservis, mais aussi plus agréables à vivre.

Projet connexe à la gare La Courneuve Six-Routes

Un mouvement appelé à s’amplifier

« Ce mouvement va s’amplifier, écrit Thierry Dallard, le président du directoire de la Société du Grand Paris qui préface l’étude. La Société du Grand Paris va y contribuer davantage en urbanisant les terrains acquis pour installer ses chantiers et ses émergences. Elle va aussi poursuivre et amplifier son implication et ses attentes dans l’aménagement des espaces publics autour des gares. Les piétons, les bus et les vélos doivent pouvoir accéder aux gares nouvelles avec fluidité, sécurité et… plaisir. »

A la fois bilan d’étape et inépuisable source de données, cette publication est intégrée aux travaux de l’Observatoire des quartiers de gare du Grand Paris Express mis en place en 2014 et piloté par l’Atelier parisien d’urbanisme, avec la Société du Grand Paris et la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement Île-de-France.

Retrouver l’étude ici : https://www.apur.org/fr/nos-travaux/mutations-quartiers-gare-grand-paris-express-35-gares-mises-service-2025

Pour lire le communiqué de presse : https://www.apur.org/fr/nos-travaux/28-novembre-2019-mutations-quartiers-gare-grand-paris-express

Projet connexe à la gare Bry - Villiers - Champigny