Réalisée en 360°, une visite interactive vous permet de parcourir le chantier du puits Rû de Nesle et de découvrir l’intérieur du tunnelier Malala, qui creuse actuellement à 35 mètres sous terre. Accrochez vos ceintures !

 

En cours de progression en direction de la future gare Bry – Villiers – Champigny, Malala livre tous ses secrets. Ce tunnelier du Grand Paris Express a commencé sa course souterraine de près de 5 kilomètres sur la ligne 15 Sud, il y a 10 mois. Aujourd’hui, la Société du Grand Paris vous propose de vivre une expérience unique, à bord de cette incroyable machine, longue de 110 mètres et large de 10 mètres. En immersion totale grâce à une visite virtuelle en 360°, vous voici au cœur du tunnelier parti du puits Rû de Nesle à Noisy-le-Grand, et qui, actuellement, creuse à 35 mètres sous terre.

Sur le chantier en surface, avec ses bungalows, ses fosses à déblais, sa centrale à mortier et son pont roulant, au fond du puits d’entrée ou dans la cabine de pilotage du tunnelier, vous naviguez en toute liberté, passant en quelques clics d’un environnement à l’autre.

Commencez votre visite :
- dans le puits à l’entrée du tunnel ;
- dans le tunnelier ;
- sur le chantier extérieur.

 Cette visite est aussi de vraie leçon technologique, permettant de comprendre tout ce qui se passe dans un tunnel et au cœur de ces trains-usines : on retrouve la sainte Barbe nichée à l’entrée du tunnelier, on suit le convoyeur à bande qui évacue les terres du tunnel jusqu’à la surface, on observe les « roues » du tunnelier – des vérins hydrauliques qui permettent à la progression de la machine –, on apprend que l’alimentation électrique nécessaire au tunnelier équivaut à celle de trois TGV, on s’attarde sur la pose des voussoirs ou sur la clé de voûte, on découvre la salle de repos où les compagnons se retrouvent pour déjeuner, sans avoir à parcourir plusieurs kilomètres pour accéder à la base-vie située à la surface. Tel un jeu de piste, la visite propose des bonus, des clés permettant d’accéder à des infographies ou des vidéos.

À la fin de l’année 2019, une quinzaine de tunneliers creuseront le sous-sol francilien pour réaliser le Grand Paris Express. Une telle concentration est inédite en Europe.