Même assis dans leurs rames, les voyageurs du RER B pouvaient apercevoir le spectacle. C'est au pied de la gare La Plaine – Stade de France, sur le chantier du puits Mandela, que s'est tenu KM7, ce samedi 12 octobre. Quelque 3500 participants, riverains du chantier et Grands Parisiens, ont assisté au baptême du tunnelier Valérie, qui commencera à creuser début 2020. En attendant, retrouvez ci-dessous les grands moments de cette soirée KM7...

 

Enfants et parents, riverains et Grands Parisiens : dès 18 heures, tous les curieux du nouveau métro se massent devant les palissades de chantier.
Arrivés sur l'emprise du chantier de l'ouvrage Mandela, les participants sont accueillis par une fanfare. En ce jour de baptême, l'ambiance est à la fête.
Découverte de la maquette du futur tunnelier. Celui-ci creusera 1,7 km du puits Mandela jusqu'à l'ouvrage Cachin, traversant la gare Saint-Denis Pleyel. Une gare emblématique dont l'architecture marquera le paysage dyonisien.
Les regards sont attirés vers le fond du puits, où les pièces du tunnelier seront descendues. Au loin, la chorale Diony's Voice interprète des chants sud-africains. Un hommage à Nelson Mandela.
Point d'orgue de la soirée : le nom du tunnelier est dévoilé. C'est Valérie, le prénom de la directrice pédagogique de l'Académie Fratellini. Cette école de cirque, située dans le quartier du chantier, est établie depuis quinze ans à Saint-Denis.
L'occasion pour les élèves de Fratellini d'exposer leurs talents à travers un spectacle plein d'acrobaties.
Après un décompte de la foule, la roue de coupe du tunnelier Valérie est dévoilée. Elle entrera en action dans quelques mois.
DJ Chloé mixe alors que les filaments de sucre conçus par l'artiste Vivien Roubaud se dessinent au loin dans la nuit.