Une nouvelle offre de logement

Mis à jour :

Le Grand Paris, c’est aussi l’opportunité de développer le logement sur le territoire. L’augmentation des loyers et des prix de l’immobilier empêchent un nombre croissant de ménages de se loger. Il faut donc construire plus, au bon endroit et à des prix adaptés au budget des Franciliens. L’objectif fixé par la loi Grand Paris de 2010 est de tendre vers la construction de 70 000 logements chaque année pendant 25 ans, contre 42 000 actuellement. Ambition ? Construire près de 1,5 million de logements supplémentaires.

Pour atteindre cet objectif de 70 000 logements à construire annuellement, une étude a été menée et a évalué l’offre foncière disponible dans un périmètre de 200 km². Certains territoires, notamment ceux situés aux abords des futures gares du Grand Paris, sont prioritaires pour ce projet. Pour cela, la Société du Grand Paris a la mission de construire le Grand Paris Express et peut aménager les terrains en cours d’acquisition dans un périmètre de 800 m autour des gares.

Une organisation adaptée

La proximité et la facilité d’accès aux services constitueront les axes principaux de ces projets de construction. Ils se situeront au plus près des lieux de travail afin de limiter les temps de transport et la dépendance à l’automobile. La densification douce et la rénovation-recyclage d’espaces urbanisés favoriseront l’optimisation de l’espace urbain et l’émergence de véritables quartiers aux fonctionnalités multiples, en particulier autour des gares.

Pour favoriser la construction de logements à des prix accessibles, le Grand Paris du logement prévoit la valorisation de procédés innovants et l’encouragement de la créativité. Le recours à la maquette numérique, l’usage de techniques de préfabrication ou, encore, l’emploi de matériaux bio-sourcés. Ces derniers seront considérablement développés, car ils présentent un coût inférieur à celui des matériaux classiques et affichent de meilleures propriétés, en particulier sur le plan de l’isolation thermique (source : ministère du Logement et de l’Égalité des territoires).