Ingénieur infrastructures

Mis à jour :

CONTEXTE ET FINALITÉ DE L’EMPLOI

La Société du Grand Paris est un établissement public industriel et commercial créé par la loi n° 2010-597 du 3 juin 2010 relative au Grand Paris et régi par le décret n° 2010-756 du 7 juillet 2010.

Elle est le maître d’ouvrage des projets d’infrastructures composant le réseau de transport public du Grand Paris et pourra mener des opérations d’aménagement et de constructions.

La Société du Grand Paris (SGP) a pour mission principale de réaliser le réseau de transport public du Grand Paris Express. Le projet représente 200 km de lignes, 68 nouvelles gares, et près de 26 Milliards d’Euros d’investissement.

Ses bureaux sont installés 30 avenue des Fruitiers 93200 Saint Denis.

Au sein de la Direction du Programme, l’unité Infrastructures et Méthodes Constructives (IMC) a pour mission de contribuer à la réussite des projets dans son domaine d’activité, la composante infrastructure ferroviaire (tunnels, gares, sites de maintenance, ouvrages d’art aériens, ouvrages divers), pour le meilleur coût, dans le respect du programme, de la réglementation et de la sécurité des personnes et des biens.

L’unité IMC pilote les prestations intellectuelles achetées (assistance à maîtrise d’ouvrage, missions de conseil et expertises) couvrant les différents champs de son domaine d’activité : l’économie de la construction, la reconnaissance géotechnique, la vulnérabilité des avoisinants, les missions de conseil ou les expertises extérieures dans le domaine de la construction…

Dans ses champs de compétence, l’unité assiste également les directeurs de projet de la société du Grand Paris en charge du pilotage des lignes du Grand Paris Express, majoritairement inscrites en souterrain profond. Elle exerce principalement un rôle d’appui technique dans le domaine des infrastructures (tunnels, gares, sites de maintenance, ouvrages d’art aériens, ouvrages divers) en phase de conception et en phase de réalisation ; elle contribue en particulier à la démarche de maîtrise des risques constructifs afin de sécuriser les choix techniques et peut aussi être amenée à piloter des expertises extérieures. L’unité veille ainsi à la pertinence technique, financière et réglementaire des solutions proposées par les maîtres d’œuvre ou les entreprises pour la réalisation.

RESPONSABILITÉS

L’ingénieur infrastructures veille à la pertinence technique et réglementaire des solutions proposées par les maîtres d’œuvre en phase de conception (AVP, PRO et ACT) ou par les entreprises pour la phase réalisation (VISA, DET et AOR). Il assure des missions d’expertises techniques sur des projets tiers en interface avec le réseau du Grand Paris Express.

À ces titres :
• Il analyse en étroite collaboration avec les autres ingénieurs de l’unité, les solutions techniques proposées par les maîtres d’œuvre ou les entreprises (méthodes constructives, phasages de réalisation) dans son domaine d’activité ;
• Il pilote les marchés de prestations intellectuelles achetées (assistance à maîtrise d’ouvrage, missions de conseil et expertises) couvrant les différents champs de son domaine d’activité : topographie, missions de conseils … ;
• Il vérifie la pertinence et la complétude des contrôles à caractère technique assurés par les conducteurs d’opération sur les prestations des maîtres d’œuvre ;
• Il émet le cas échéant, des propositions d’évolution de la conception, argumentées puis validées par le responsable de l’unité ;
• Il contribue à la démarche de maîtrise des risques constructifs afin de sécuriser les choix techniques ;
• Il est amené à analyser les coûts d’ouvrages (tunnels, gares, ouvrages annexes, sites de maintenance, ouvrages d’art, viaduc,…) issus des différentes phases d’études de conception (AVP, PRO, ACT et DET, prix nouveaux en cours d’exécution) ;
• Il assure une veille technique et réglementaire dans son domaine d’activité.

L’ingénieur « Infrastructures » est directement rattaché au responsable de l’Unité Infrastructures et Méthodes constructives.

MISSIONS ET ACTIVITÉS

L’ingénieur infrastructures intervient au sein de l’Unité IMC en appui d’un ou plusieurs référents techniques génie civil, sur des sujets transverses.

Au titre de ses missions, il/elle :
• gère sur les plans technique et contractuel des contrats de prestation pour le compte de l’Unité IMC ;
• vérifie la conformité de la composante infrastructure des projets aux exigences légales et réglementaires ;
• instruit les dossiers de demandes de permis de construire en collaboration avec les référents techniques de l’unité ;
• examine les projets tiers en interface avec le réseau du Grand Paris Express, les méthodes constructives, les notes de calcul
• est amené à rédiger pour le compte du responsable de l’unité, des notes de synthèse ou des rapports d’analyse ;
• établit ou fait établir des contre-estimations de coût d’ouvrages ;
• participe à l’assistance technique des équipes projet en phase travaux et aux bilans de fin d’opérations et au Retour d’expérience (REX) ;
• contribue à la démarche de maîtrise des risques et à la veille technologique et règlementaire ;
• participe, en lien avec le chargé d’études convention, à la gestion des conventions concessionnaires et au suivi des conventions relatives à la gestion des interfaces entre la SGP et le SIAAP, DEA, DIRIF. Dans ce cadre, il apporte son expertise technique ;
• contribue, en lien avec le Responsable Innovation, à la réflexion sur les infrastructures innovantes ;

Le cas échéant, il/elle apporte son concours dans la vérification de pré-métrés et des coûts constitutifs correspondants.

Il participe, le cas échéant, à l’analyse les solutions techniques proposées par les maîtres d’œuvre, dès les études préliminaires et pendant toutes les phases de conception et de réalisation du projet (AVP, PRO, ACT, VISA, DET et AOR).

 

RELATIONS

• INTERNES :
Les directions de projet
Le Responsable Innovation

• EXTERNES :
Le prestataire en charge de la conduite d’opération des infrastructures des lignes
Les prestataires agissant pour le compte de l’unité IMC
Les maîtres d’œuvre et les représentants des entreprises de travaux publics
Les concessionnaires

COMPÉTENCES REQUISES

• COMPETENCES TECHNIQUES
Aptitude à identifier et gérer les enjeux techniques des projets d’infrastructures
Capacité à analyser et structurer un problème
Capacité à dialoguer avec les maîtres d’œuvre ou les entreprises de travaux sur des problématiques techniques pointues
Connaissance en calcul de structures
Connaissance du domaine des BTP : conception fonctionnelle d’ouvrages, méthodes constructives (travaux souterrains, ouvrages d’art, viaducs…)
Connaissance de l’économie de la construction dans le domaine du BTP (pratique des métrés et de l’application des bordereaux de prix, connaissance de la constitution des prix)
Aptitude à la rédaction de notes de synthèses et à la présentation didactique
Expérience en management des risques dans le domaine de la construction

• COMPETENCES RELATIONNELLES ET ORGANISATIONNELLES
Capacité à travailler en fonctionnement matriciel
Capacité d’anticipation et de communication
Très bon esprit critique
Bonnes aptitudes relationnelles pour le travail en équipe
Esprit de synthèse
Organisation et grande rigueur
Aptitude à la rédaction de notes de synthèses et à la présentation didactique

FORMATION ET EXPÉRIENCES REQUISES

De formation ingénieur avec 5 à 10 ans d’expérience en MOE ou en entreprise dans le domaine des projets d’infrastructure de transport, idéalement ferroviaire et souterrain.
Expérience pratique des méthodes constructives en génie civil et expérience en phase réalisation requises.
Sont considérés comme des atouts supplémentaires des expériences en :
 chantier souterrain au niveau technique et contractuel
 réalisation et suivi de chantier
 chantier d’ouvrages d’art

Je postule