Comment préserver la qualité de vie des riverains tout au long du chantier ? Que fait la Société du Grand Paris pour réduire, autant que possible, les nuisances et faciliter la circulation aux abords des sites en travaux ? La charte environnement des chantiers, signée par toutes les entreprises de travaux et leurs sous-traitants, porte au cœur des chantiers les engagements de l'entreprise en matière de responsabilité environnementale. Elle prévoit un ensemble de mesures concrètes déployées dès les premières interventions.

Limiter les nuisances pour les riverains

Accompagner les riverains et les professionnels

Faciliter et sécuriser les circulations autour des chantiers

La ville en chantier


Limiter les nuisances pour les riverains

La partie la plus importante des travaux du nouveau métro est réalisée sous terre, à l’aide de tunneliers. Au vu du rythme et de la profondeur auxquels avancent ces machines, les nuisances sonores et vibratoires associées au creusement des tunnels sont faibles, en intensité comme en durée, voire inexistantes. Les tunneliers évoluent en effet à une vitesse moyenne de 12 mètres par jour et creusent, généralement, à plus de 20 mètres de profondeur - soit bien en-dessous des fondations des bâtiments.


En revanche, les travaux de surface (construction des gares, ouvrages de service, centres techniques et viaducs) seront perceptibles pour les riverains. Pour réduire les niveaux sonores et vibratoires de ces chantiers, la Société du Grand Paris mène, en amont des travaux, des études visant à optimiser les dispositifs à mettre en place. Ces derniers se traduisent concrètement, sur chaque site, par une coordination des différents partenaires du projet et un ensemble de prescriptions adressées aux entreprises de travaux : horaires de chantier fixés en concertation avec chaque territoire, plan de circulation pour limiter le passage des camions aux abords des zones d’habitat, choix de techniques constructives et d’engins de chantier les moins bruyants possible, capotage ou confinement des machines de chantier, mise en place de parois de coupure isolant les travaux en cours de leur environnement, entretien et contrôle régulier des machines de chantier, adaptation si nécessaire des consignes de pilotage de ces machines, etc. Pour limiter les émissions de poussières, les matériaux poudreux sont transportés par camions bâchés et stockés à l’abri du vent, les zones de travaux sont arrosées ou brumisées, et des d’équipements d’aspiration sont régulièrement utilisés.

 

aspersion

Aspersion lors d'une démolition à Chelles

Mémos / Charte environnement

Accompagner les riverains et les professionnels

Malgré l’ensemble des précautions prises, les travaux vont perturber la vie quotidienne de nombreux quartiers, durant plusieurs années. La Société du Grand Paris a donc décidé de créer une unité dédiée à l’accompagnement des riverains. Elle a pour mission d’apporter des réponses objectives et adaptées aux riverains particulièrement impactés par les chantiers et de mettre en place des mesures d’accompagnement (services aux personnes, pose de doubles vitrages, etc.) pour traiter des nuisances qui ne l’auraient pas été par les mesures préventives.

Pendant la période des travaux du Grand Paris Express, l’activité des professionnels riverains peut être affectée. La Société du Grand Paris a affirmé, dès le début des travaux préparatoires, sa volonté de maintenir l’attractivité commerciale et artisanale tout au long du projet. C’est dans le cadre de cette démarche qu’elle a mis en place un dispositif d’indemnisation à destination des acteurs économiques impactés. Une commission d’indemnisation amiable a ainsi été constituée, afin d’examiner les demandes d’indemnisation des professionnels riverains des travaux.

> Guide d'indemnisation pour les professionnels riverains des chantiers

Faciliter et sécuriser les circulations autour des chantiers

Circulation piétonne sécurisée

Les abords des chantiers sont rendus aussi praticables que possible. Le cheminement des piétons ainsi que les accès aux commerces et aux entrées d’immeubles sont assurés au moyen d’une signalétique claire et des aménagements adéquats. Le long des palissades des chantiers, la circulation piétonne est sécurisée aux points d’entrée et de sortie des camions.

Circulation automobile maintenue

Le plan de circulation de chantier définit les axes d’approvisionnement et d’évacuation d’un chantier de manière à générer le moins de nuisances possibles sur la circulation automobile. Des solutions sont également mises en œuvre pour faciliter aux riverains l’accès à leur stationnement privé, en cas de proximité immédiate avec une emprise de travaux.
 

La ville en chantier

exposition_autour_de_la_tour_utrillo.jpg

Palissade autour de la Tour Utrillo, à Clichy - Montfermeil

Les chantiers du nouveau métro vont prendre place dans de nombreuses communes, pour plus de cinq ans en moyenne. Annonçant l’arrivée prochaine du Grand Paris Express, ces éléments peuvent être perçus autrement qu’une source d’ennuis et de perturbations. Ils doivent pour cela, dès leur installation, participer à la dynamique et au renouveau urbain. Pensés comme des quartiers en dialogue avec leur environnement, les chantiers et leurs abords se veulent accueillants et ouverts à tous. Ils deviennent des supports d’information et de création, des terrains d’expérimentation offrant de nouveaux services, des lieux de culture pour les habitants et le personnel du chantier. Qu’elles soient pérennes, éphémères ou évolutives, de nombreuses animations investissent les chantiers. Conduites dans un cadre partenarial avec les acteurs du territoire et les Franciliens, elles mobilisent différentes disciplines et s’adressent à tous les publics : déploiement de projets innovants et d’outils numériques, visites et ateliers avec les écoles, événements festifs et performances proposées par la direction artistique et culturelle de la Société du Grand Paris, etc.
 

Tout au long des chantiers, la Société du Grand Paris tient à maintenir le dialogue avec les riverains. Présents tous les jours sur le terrain, les agents de proximité sont l’un des liens entre le territoire et les équipes du Grand Paris Express. Ils vont à la rencontre des riverains et usagers pour expliquer les travaux en cours et à venir, répondent aux questions et recueillent les préoccupations. Les agents de proximité veillent aussi au respect des règles de bonne tenue des chantiers (propreté, horaires, mise en place des supports d’information) et participent aux réunions publiques, aux visites et aux réunions de chantiers.

> Contacter la Société du Grand Paris