La première épopée du tunnelier Florence s’achève à l’ouvrage Rolland au Bourget. Parti en décembre 2020 depuis le puits Flandres à Bonneuil-en-France, cette machine tout terrain vient de terminer le creusement de ses 3,4 km de tunnel.

Tunnelier Florence

Il aura fallu plus d’un an et demi pour que le tunnelier Florence voit le jour à l’ouvrage Rolland au Bourget. Baptisé en septembre 2020, en hommage à Florence Coquand ingénieure à la Société du Grand Paris, ce tunnelier a commencé à parcourir les souterrains du nord de l’Île-de-France en décembre 2020. Après être passé à proximité de trois ouvrages et avoir traversé, en début d’année 2022, de façon spectaculaire la future gare Le Bourget Aéroport, il a atteint, le 17 mai 2022, l’ouvrage Rolland au Bourget. Un percement de parois un peu particulier puisque celui-ci s’est fait sous une voûte métallique, aussi appelée « cloche », qui permet de guider le tunnelier, mais surtout de maintenir les pressions lors de son passage.

Le parcours de Florence en chiffres :

  • 3,4 km de tunnel entre Bonneuil-en-France et Le Bourget ;
  • Un creusement entre 20 et 30 m de profondeur ;
  • 10 à 15 mètres parcourus, en moyenne, chaque jour.


Son tour de piste ne s’arrête pas là puisque dès le mois de juin, le tunnelier Florence va être démonté, petit à petit, avant d’être acheminé vers le chantier en cours sur le Triangle de Gonesse. C’est depuis ce site qu’il réalisera, à l’automne 2022, un ultime parcours en direction du puits Flandres, là où tout avait commencé.

La ligne 17 du Grand Paris Express se dessine !

Pour connaître la manière dont sont construits les tunnels, découvrez cette vidéo explicative: