Sur le chantier de la gare La Courneuve Six-Routes, les travaux de génie civil avancent désormais à grands pas. Depuis quelques semaines, tout s’accélère…

En janvier dernier, le chantier de construction a démarré, avec, pour première étape, la réalisation des murs souterrains de la future gare, grâce à la technique des parois moulées.  Chaque jour, entre 50 et 150 personnes se relaient sur ce chantier piloté par Eiffage Génie civil. Toute une palette de métiers est réunie : coffreur, armaturier, terrassier, étendeur, ingénieur, géomètre, directeur de travaux, gestionnaire financier…

Témoignages de part et d’autre de la palissade

Face à ce changement d’échelle et de rythme, il est aussi nécessaire de savoir ralentir, pour se poser, percevoir les transformations d’un quartier, raconter ce dialogue permanent qui se noue entre un chantier et son environnement, de part et d’autre de la palissade. C’est ce changement de rythme, ce pas de côté que permet un diaporama sonore, dans lequel se mêlent silences, témoignages, ambiances du quartier, respirations et bruits de chantier.

Accompagnée par Cyrus Cornut, photographe et architecte de formation, l’équipe de Lumières de la ville a parcouru fin 2018 les environs de la future gare La Courneuve Six-Routes, tendant son micro à plusieurs acteurs de terrain, pour recueillir leurs perceptions, leurs mots afin de raconter ce morceau de ville en pleine mutation. Comment vivent-ils la cohabitation avec les travaux, y compris avec les nuisances sonores qu’ils génèrent ? Qu’attendent-ils du nouveau métro ?

« C’est quoi ce chantier ? » à La Courneuve Six-Routes, épisode 1 : Amélie

Amélie est coordonnatrice des actions culturelles à la Maison des Jonglages, qui se trouve place de la Fraternité. Pour elle, l’arrivée du Grand Paris Express va « favoriser la circulation des publics ». « En espérant aussi que de nombreux Parisiens viendront jusqu’ici, que l’on change un peu l’image du quartier et que l’on redynamise les échanges entre les différents endroits de l’Île-de-France. »


« C’est quoi ce chantier ? » à La Courneuve Six-Routes, épisode 2 : Hamid

Cette semaine, rendez-vous avec Hamid, enseignant au lycée Jacques-Brel, établissement qui prépare aux diplômes du Baccalauréat général et technologique ainsi qu’aux BTS Comptabilité-Gestion et Communication. Pour lui, les lignes 16 et 17 du Grand Paris Express vont « faciliter le transport des étudiants, qui sera marqué par un temps de trajet plus limité. » Ils bénéficieront ainsi « d'un temps de repos et de travail plus important, et donc d'une réussite plus importante dans le cadre de leur projet d'étude. » 

 

« C’est quoi ce chantier ? » à La Courneuve Six-Routes, épisode 3 : Anthony

Cette semaine, rendez-vous avez Anthony Iriart, responsable du chantier de la future gare La Courneuve Six-Routes. Construite sur deux étages et trois niveaux de sous-sol, elle abritera deux quais de 60 mètres de long pour accueillir les lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. 

« C’est quoi ce chantier ? » à La Courneuve Six-Routes, épisode 3 : Paul

Dernier rendez-vous avec Paul Durand, responsable sportif au Flash de La Courneuve depuis septembre 2017. Entraîneur de l'équipe de l'Ecole Citoyenne de Football Américain, classée en première division,  il pense que le Grand Paris Express permettra de développer davantage la structure et de faciliter l'intégration de joueurs provenant de toute l'Île-de-France.

Des quartiers de gare à la loupe

Un quartier de gare est un territoire compris dans un rayon de 800 mètres autour de l’emplacement de la future gare du Grand Paris Express. En 2013 et 2014, l’Apur – Atelier parisien d’urbanisme – a collecté toutes les données possibles avant le démarrage des travaux du nouveau métro, pour permettre à l’Observatoire des quartiers de gares de disposer d’une connaissance extrêmement fine et factuelle de ces quartiers stratégiques. Rassemblant des indicateurs relatifs à la densité, au cadre urbain et paysager, aux évolutions démographiques ou encore à la mobilité, les monographies de l’Apur sont des mines d’informations qui permettront de mesurer précisément les effets de l’arrivée du métro.

Au cœur du renouvellement urbain

Pour le quartier de la gare La Courneuve Six-Routes, on y apprend que la densité de population est nettement supérieure à celle de la commune et de la petite couronne. Traversé par de grandes infrastructures de transport qui créent de fortes coupures urbaines, ce quartier de gare présente une importante variété de hauteurs de bâtiments, avec des émergences allant au-delà de 37 mètres, avec la Convention, la Cité des 4 000 ou la tour Entrepose. L’Apur s’est également penchée sur la composition démographique, sociale et familiale, avec, là encore, quelques caractéristiques fortes. Ainsi, de tous les quartiers de gare du Grand Paris, La Courneuve Six-Routes et Clichy – Montfermeil sont les deux quartiers – parmi 68 – où le revenu moyen des ménages est le plus faible.

Enfin, ce quartier est au cœur des enjeux du renouvellement urbain, avec la future gare comme moteur. Signe des temps, c’est ici que vient d’être validé le premier projet de pôle du Grand Paris Express qui permettra de transformer ce carrefour des Six-Routes en un lieu apaisé, favorisant les piétons et les circulations douces. Dans ce quartier où le chantier se voit et où les acteurs locaux se font entendre, l’avenir est en train de s’écrire.