Il s'agit d'une étape stratégique et de grande ampleur, comme les chiffres en témoignent. 

 

Après avoir réalisé les parois moulées des futurs locaux techniques, les équipes du chantier débutent ces jours-ci les parois moulées de la « boîte » souterraine de la gare. Particularités de cette construction : la forme cylindrique et la profondeur du futur ouvrage (plus de 50 mètres). La réalisation des murs souterrains de la future gare représente un défi technique pour les équipes de la Société du Grand Paris. En effet, une attention particulière sera apportée aux jonctions des panneaux et à la verticalité des parois. L’ouvrage prendra forme au cours du 1er trimestre de l’année 2018.

 

En souterrain, la future gare se déploiera sur neuf niveaux, avec les quais de la ligne 14, situés au niveau -7 à 36,7 m, et ceux de la nouvelle ligne 15 Sud , situés au -9 à 48,8 m de profondeur. Le schéma ci-dessous reprend les différentes étapes de la construction des parois moulées :

Quelques chiffres sur la construction des parois moulées donnent une idée de l'importance de cette étape du chantier :
7 000 m3 de béton coulés
7 000 m3 de terres excavées
20 ouvriers mobilisés
4 grues réunies
45 rotations de camions par jour 
500 trajets de camions d'évacuation de déblais
900 trajets de camions toupies de béton

Pour obtenir davantage de renseignements, vous pouvez contacter l'agent de proximité en cliquant ici.