L’Installation Terminale Embranchée (ITE) est une des solutions imaginées par la Société du Grand Paris pour évacuer des chantiers les déblais par des moyens alternatifs à la route.

Installation de la bande convoyeuse en 2018
La bande convoyeuse acheminait les terres depuis la gare Bry – Villiers – Champigny jusqu’à l’ITE.
Une fois arrivés à l’ITE, les déblais étaient versés dans des bacs et chargés dans des wagons.
Un train de chargement au niveau de l’ITE.
Pour suivre le rythme du creusement du tunnelier Aïcha, l’ITE fonctionnait 24h/24, 7j/7.
Près de 286 000 tonnes de déblais ont été évacuées par train.

Quand les déblais prennent le train

La proximité des voies SNCF du chantier de la gare Bry – Villiers – Champigny a permis la création d’un système d’évacuation des terres par voie ferrée : l’ITE. Pendant presque 3 ans, les terres issues, notamment, du creusement du tunnelier Aïcha, ont été acheminées du chantier à l’ITE, via une bande convoyeuse située sur une passerelle fermée, au-dessus des voies du RER E. Les déblais étaient ensuite versés dans des bacs puis chargés dans des wagons pour être transportés vers la plateforme d’Isles-les-Villenoy (77) à 45 km du chantier, où ils étaient triés et analysés. Une fois leur composition déterminée, les terres rejoignaient alors les filières de traitement adaptées.

Au total, 286 000 tonnes ont été évacuées par train, soit 11 500 camions évités !

Le creusement du train-usine Aïcha et de l’espace intérieur de la gare étant finalisé, l’ITE est aujourd’hui progressivement démontée : la bande convoyeuse a été déposée fin octobre par les équipes du groupement Eiffage – Razel-Bec. Le site sera restitué à l’EPA Marne en janvier prochain.

L’évacuation des déblais, un enjeu primordial

À l’échelle du Grand Paris Express, 45 millions de tonnes de terre vont être extraites d’ici 2030, l’équivalent de 9000 piscines olympiques ! Soucieuse de l’impact de ses chantiers sur l’environnement, la Société du Grand Paris a développé des solutions fluviales et ferroviaires, comme l’ITE, pour évacuer les déblais par des moyens alternatifs à la route. L’objectif : réduire les effets liés à la circulation des camions (saturation des axes routiers, bruit, poussières…) et limiter l’émission de gaz à effet de serre.

Pour aller plus loin : Construire le Grand Paris Express en préservant l'environnement