16 étudiants de l’école Louis-Lumière ont photographié les chantiers du Grand Paris Express et les territoires qui seront desservis par le nouveau métro. L’exposition, dont le vernissage a eu lieu ce 30 janvier, a ouvert ses portes à la Fabrique du métro.

« Franchement, je suis ému, je ne m’attendais pas à bénéficier d’une telle visibilité ! » Alexandre Wallon parcourt la Fabrique du métro et contemple « sa » grue, déployée sur grand format. La photo, réalisée il y a plusieurs mois sur le chantier de la gare Saint-Maur - Créteil par cet étudiant de l’école nationale supérieure Louis-Lumière, avait déjà été choisie pour illustrer la carte de vœux 2019 de la Société du Grand Paris. La voici désormais qui domine cet espace reconstituant un parvis de gare, aux côtés des 70 photographies qui composent l’exposition « Métro en vues ». Cette production jalonne tout le parcours de la Fabrique du métro, le lieu dédié au Grand Paris Express, à Saint-Ouen-sur-Seine. Au cours du vernissage, ce 30 janvier, la directrice de la communication de la Société du Grand Paris, Odile Chamussy, a rappelé le cadre dans lequel devaient opérer les 16 étudiants : « raconter le temps long, celui de la mutation urbaine, celui de la transformation des modes de vie, et le temps immédiat, celui des travaux, des gravats, des engins de chantier, des palissades. » Basée au cœur de la Cité du cinéma, à Saint-Denis, l’école Louis-Lumière incarne la recomposition du Grand Paris en cours. Son directeur, Vincent Lowy, voit d’ailleurs son établissement comme une « tour d’observation idéalement située au cœur de ce paysage changeant ». Avec, aux avant-postes, cette nouvelle génération de la photographie dont « les images resteront, pour les habitants, les historiens et même les urbanistes et ingénieurs du futur, de précieux témoignages de ce grand chamboule-tout ».

Pour découvrir l’aventure du Grand Paris Express avec un autre regard, la Fabrique du métro organise une journée portes ouvertes ce samedi 2 février, de 11h à 18h.
Pour davantage d’information, cliquez ici.

 

Odile Chamussy, directrice de la communication de la Société du Grand Paris, et Vincent Lowy, directeur de l'école nationale supérieure Louis-Lumière