Le 29 décembre dernier, la Société du Grand Paris a adopté la délibération créant un comité de pilotage des dispositions d'anticorruption. Celui-ci est chargé d'établir, de veiller à la mise en place et de piloter un dispositif de prévention des conflits d'intérêt et de la corruption sur le périmètre des activités de l'entreprise publique. Parmi ses fonctions, il contribue à mettre en place d'une démarche d'amélioration continue. Il établit également des dispositions relatives à la protection des lanceurs d'alerte et à la communication des dispositions en interne, comme à destination des partenaires de la Société du Grand Paris.