Sur le chantier du puits Robespierre à Bagneux, les équipes du groupement CAP, piloté par Vinci Construction, se préparent au démarrage du troisième tunnelier du Grand Paris Express. Exceptionnellement ouvert au public ce samedi 1 décembre à l'occasion de l'événement KM5, le site, transformé en spectacle de feu, de son et de lumières, a accueilli près de 6 000 personnes venues célébrer le lancement d'Ellen, premier tunnelier des Hauts-de-Seine. Retour en images.

Au fond du puits, le tunnelier attend tranquillement le début du spectacle...
Près de 6 000 personnes sont venues participer à l'allumage du tunnelier à Bagneux.
Le public découvre les possibles noms du tunnelier choisis par les élèves de l'école Henri Wallon de Bagneux...
La compagnie La Machine prépare l'allumage du tunnelier.
Flambeaux à la main, les officiels cheminent dans le chantier jusqu'au tunnelier.
Le troisième tunnelier du Grand Paris Express s'appelle Ellen, en référence à Ellen MacArthur, navigatrice et figure de l'économie circulaire.
À chantier spectaculaire, soirée spectaculaire avec une mise en lumière du site.
À 42 mètres sous terre, le tunnelier Ellen entrera en action dès janvier prochain.
Le tunnelier progressera dans un environnement géologique complexe qui a nécessité de nombreux comblements de carrières.
Le tunnelier progressera à un rythme de 10 à 15 mètres par jour. Il assure plusieurs fonctions : forage, évacuation des déblais et pose des anneaux en béton armé du tunnel.
Ellen parcourra 4 kilomètres en direction de la gare Fort d'Issy - Vanves - Clamart. Ce même tunnelier sera réutilisé pour creuser la portion du tunnel de 900 mètres entre le puits Robespierre et la gare Arcueil - Cachan.