Données clés

  • Début des travaux de construction

    2017

  • Mise en service

    2025

  • Agent de proximité

    Laëtitia Haddad - 06 68 85 05 81

LE CHANTIER

De taille équivalente à celui d’une gare, le chantier d’un puits de départ de tunnelier est primordial à la construction du nouveau métro. Il accueille les équipements essentiels au creusement du tunnel. À terme, les puits seront réutilisés pour aménager une gare ou un ouvrage de service.

À Bagneux, le puits Robespierre s'implante dans le parc du même nom, face à la future gare Bagneux du Grand Paris Express. Ce chantier atteint une profondeur de 42 mètres et est caractérisé par 2 puits de forme cylindrique. À terme, le puits deviendra un ouvrage de service sans émergence, dont seules la grille de ventilation et les trappes d'accès de secours et de maintenance seront visibles en surface. Le parc Robespierre sera réaménagé à l'issue des travaux du nouveau métro.

Les travaux ont débuté à l'été 2017 par un défrichage du terrain afin de libérer l'espace nécessaire à la construction du puits de départ. La phase de génie civil a ensuite pu démarrer par la réalisation des murs souterrains , puis par le creusement de l'espace intérieur du puits. En février 2019, le tunnelier Ellen a débuté son creusement de 4 km vers la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart. Il sera ensuite de nouveau acheminé au puits Robespierre pour débuter un creusement de 800 m vers la gare Arcueil - Cachan.
Le chantier connait ajourd'hui une activité tunnelier, c'est-à-dire l'approvisionnement du matériel nécessaire au bon fonctionnement de la machine, à sa maintenance ou encore au stockage des terres issues du creusement.

Téléchargez le guide du chantier

La construction de nos ouvrages de service

Les ouvrages de services sont construits selon la même méthode que les gares. Pour en savoir plus, consultez la vidéo dédiée en cliquant ici.