Données clés

  • Début des travaux de construction

    2018

  • Mise en service

    2024

  • Agent de proximité

    Laurence Daupin - 06 68 82 62 85

Le chantier

De taille équivalente à celui d’une gare, le chantier d’un puits de départ de tunnelier est primordial à la construction du nouveau métro. Il accueille les équipements essentiels au creusement du tunnel. À terme, les puits seront réutilisés pour aménager une gare ou un ouvrage de service.

Débutée au printemps 2018, la construction de l'ouvrage Verdun, chantier d'envergure, est réalisée à proximité de l'actuelle gare Le Bourget  (RER B).  Après la construction des murs souterrains de l'ouvrage démarrée en 2018, le creusement de l'ouvrage, réalisé selon la technique du creusement en taupe, s'est achevé en octobre 2019. Cette technique consiste à creuser sous une dalle de couverture et de protection réalisée à la surface de l'ouvrage, afin de limiter les nuisances.

Pendant la durée des travaux, le chantier sera le point de départ de 4 tunneliers, lancés pour creuser le tunnel dans 3 directions : Aubervilliers, Le Blanc-Mesnil et Le Bourget (2 des 4 tunneliers iront dans la même direction, à savoir le Bourget). Baptisées Inès, Bantan et Dorine, ces machines vont creuser au total 8,2 kilomètres des tunnels des lignes 16 et 17. Elles avanceront à une vitesse d’environ 12 mètres par jour dans les profondeurs du nord francilien. Bantan est partie en direction du puits du Canal à Aubervilliers le 17 juin 2020. Inès, parti le 11 août, s’arrêtera à l’ouvrage Hugo au Blanc-Mesnil. Dorine rejoindra l’ouvrage Rolland au Bourget.

 

Téléchargez le plan du chantier

 

La fonction d'ouvrage de raccordement  

Creusé à 45 mètres de profondeur,  l’ouvrage Verdun doit à terme remplir la fonction d'ouvrage de raccordement . Ce dernier et l'ouvrage Rolland, construits de part et d’autre de la gare Le Bourget RER, connectent les lignes 16 et 17.  Ces ouvrages intègrent un ou plusieurs aiguillages permettant aux trains de changer de voies pour emprunter différents itinéraires.

 

 

Grâce à ces deux ouvrages, les voyageurs en provenance de la ligne 17 Nord souhaitant continuer leur parcours vers Saint-Denis Pleyel n’auront pas besoin de descendre de leur train à la gare Le Bourget RER pour effectuer une correspondance. De même, sur le tronçon commun aux lignes 16 et 17, les voyageurs en provenance de Saint-Denis Pleyel auront le choix entre deux directions sur le même quai : soit prendre un train en direction de la gare Le Mesnil-Amelot, soit un train en direction de la gare Noisy – Champs. Sans ces ouvrages, les voyageurs souhaitant changer de lignes devraient descendre à la gare Le Bourget RER pour effectuer une correspondance.

 

 

L’ouvrage Verdun servira également d'ouvrage de service, pour permettre le désenfumage et la ventilation du tunnel, ainsi que l’accès des secours au tunnel en cas d’incident.

Le fonctionnement de nos ouvrages de service

Les ouvrages de services sont construits selon la même méthode que les gares. Pour en savoir plus, consultez la vidéo dédiée en cliquant ici.