Le chantier

Le chantier de la future gare Arcueil-Cachan, qui s'etend sur une surface de 11 000 m² entre les avenues Léon Eyrolles et Carnot, est un chantier mutualisé, c'est-à-dire qu'il remplit 3 fonctions : il a été le puits de départ du tunnelier qui a creusé vers Villejuif Louis-Aragon, le puits de sortie du tunnelier qui creuse actuellement depuis Bagneux et surtout le chantier de la future gare Arcueil-Cachan de la ligne 15 Sud, en correspondance avec le RER B. La première grande étape s'est terminée fin 2018 : la construction des murs souterrains de la gare. Entre août 2017 et novembre 2018, 65 panneaux de parois moulées ont été insérés à 52 mètres de profondeur pour former le contour de la boîte gare. À partir du printemps 2019 jusqu'à début 2021, c'est le creusement de l'intérieur de la gare qui est réalisé à l'abri d'une dalle de couverture grâce à la technique du creusement en taupe. Courant 2021, la réalisation des batiments de correspondance et du bâtiment voyageur se poursuit. En parallèle, grâce à la fermeture de la passerelle piétonne, le poste de redressement est en cours de construction. La fin de l'année 2021 marquera la fin du génie civil, et le début du marché tout corps d'état qui consiste à aménager et équiper l'espace intérieur de la gare.

 

 

Creusement de la gare
Réalisation du tunnel
Tunnel depuis le fond de puits
Creusement de la gare

La construction de notre gare