visite_du_puits_dessai_de_boulogne.jpg

A l'intérieur d'un puits d'essai

En plus des gares, des tunnels et des centres d'exploitation, le Grand Paris Express nécessite la construction d’un ensemble d’ouvrages plus modestes et moins visibles : les ouvrages de service.

Ils sont indispensables au bon fonctionnement du métro, au confort et à la sécurité des voyageurs. Pour les Franciliens, cela signifie parfois des chantiers additionnels.

Près de 200 ouvrages de ventilation et de désenfumage sont construits pour garantir une bonne circulation de l’air dans les tunnels et une température confortable sur l’ensemble du réseau. Ils servent aussi d’accès de secours pour permettre aux pompiers d’intervenir rapidement. Ces puits d’accès sont édifiés à intervalles réguliers maximum de 800 mètres.

 

 

Le métro accueille nombre d’équipements supplémentaires : certains évitent aux passagers de ressentir les pressions liées à l’entrée du tunnel ou au croisement des trains, d’autres transforment l’électricité haute tension alternative en courant continu, recueillent les eaux d’infiltration et de ruissellement du tunnel… Par souci d’efficacité, ces ouvrages sont mutualisés autant que possible.