Le 6 et le 7 octobre a eu lieu le premier weekend de KM4, l'évènement qui marque le début des travaux de génie civil de la ligne 16. Les riverains sont venus en famille. Retour en images.

Le groupe acrobatique de Tanger s'est produit devant les riverains de La Courneuve présents pour KM4.

La Société du Grand Paris a souhaité marquer le lancement des travaux de génie civil sur la ligne 16. Nom de code de l'opération : KM4. Un événement qui se déroule sur trois weekends successifs en Seine-Saint-Denis.

Pour cette première étape, KM4 a établi ses quartiers à deux pas du chantier La Courneuve Six-Routes, le weekend des 6 et 7 octobre. Vêtus d'un gilet de sécurité jaune fluo, les riverains sont au rendez-vous. Ils se renseignent sur les travaux et sur les enjeux du nouveau métro, s'attardent autour des maquettes des futures gares, découvrent un tunnelier miniature : plusieurs trains-usines commenceront à creuser le sous-sol dès l'année prochaine sur le tracé de cette ligne stratégique. D'autres ont choisi d'effectuer des balades urbaines, soulignant que le nouveau métro est aussi un enjeu en matière de mobilité et de renouvellement urbain. Un weekend de découvertes et d'échanges, où les enfants, futurs utilisateurs de la ligne 16, se montraient particulièrement à l'aise, grâce aux nombreuses activités ludiques et pédagogiques tournant autour de l'univers du chantier. Le tout dans un cadre populaire et artistique, rythmé par des performances, des concerts et un programme concocté par la direction artistique du Grand Paris Express.

Les 13 et 14 octobre, KM4 prend ses quartiers au Bourget, autre chantier où les équipes d'Eiffage Génie Civil sont à l'oeuvre. En attendant ce nouveau rendez-vous avec la ligne 16 du Grand Paris Express, replongez-vous dans l'ambiance : 

Le public, et notamment des riverains du chantier, arrive sur le site de KM4.
Les curieux de tout âge mesurent la complexité du tunnelier.
Les enfants imaginent le nouveau métro par le prisme du coloriage et par les jeux de construction.
Les maquettes des futures gares que les jeunes emprunteront, une fois devenus grands, sont dévoilées.
Chacun peut calculer les gains de temps obtenus grâce à la ligne 16.
Entre deux grues de chantier est tendu un fil sur lequel s'affaire un funambiliste.
Cyril Hernandez offre une déambulation musicale à un public enthousiaste.