La Société du Grand Paris a choisi le groupement TEC-6 CITY, réunissant Setec bâtiment et Groupe-6, pour concevoir le centre d’exploitation d’Aulnay-sous-Bois qui sera raccordé au lignes 16 et 17 du Grand Paris Express.

Indispensable au fonctionnement du réseau, le centre d'exploitation d'Aulnay-sous-bois assurera la maintenance du matériel roulant et des infrastructures des lignes 16 et 17, ainsi que le commandement et le contrôle des automatismes de conduite. Il s'agit du quatrième site industriel dédié au Grand Paris Express à voir ses maîtres d’œuvre désignés, après ceux de Champigny-sur-Marne et de Vitry-sur-Seine (sur la ligne 15), et celui de Palaiseau (sur la ligne 18).

Le centre d’exploitation d’Aulnay-sous-Bois sera réalisé par le groupement TEC-6 CITY constitué de Setec Bâtiment (mandataire du groupement) et de Groupe-6 (architecte) :

  • Setec bâtiment est une filiale du groupe Setec, un des leaders français de l’ingénierie qui conçoit actuellement des centres d’exploitation semblables pour le métro de Riyad ;
  • Groupe-6 est une agence d’architecture française pluridisciplinaire qui compte parmi ses réalisations des projets dans des secteurs variés (santé, culture, loisirs…) en Europe, au Moyen-Orient et au Maghreb.

 

Pour Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris, "la désignation du maître d’œuvre de ce centre d’exploitation constitue un pas de plus dans la concrétisation du Grand Paris Express sur chaque territoire. A Aulnay-sous-Bois, l’agence d’architecture Groupe-6 travaillera à la valorisation du caractère emblématique de ce territoire."

 

Un centre, trois fonctions
A l'instar du centre d’exploitation de Palaiseau, le centre d’Aulnay-sous-Bois regroupera trois fonctions  :

  • Un site de maintenance et de remisage (SMR), où le matériel roulant du réseau sera entretenu, réparé et remisé ;
  • Un site de maintenance des infrastructures (SMI), destiné à la maintenance industrielle corrective et préventive des équipements du réseau de métro (voies, ouvrages d’art, distribution d’énergie…) ;
  • Le poste de commandement centralisé (PCC) des lignes 16 et 17. Fonctionnant 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, il s’agit du point névralgique vers lequel l’ensemble des données d’exploitation du réseau (manœuvre, régulation, énergie, trafic voyageurs…) convergeront.