chantiers_partages_aux_ardoines_1.jpg

La Société du Grand Paris a testé plusieurs formats d'animation artistiques et participatifs de ses chantiers, afin d'en faire des lieux d'échanges et de création. La première saison de ces Chantiers Partagés, qui a concerné cinq communes traversées par le nouveau métro, s'est achevée cet été. Tour d'horizon en images.

Des rendez-vous artistiques et culturels entre riverains, scolaires, et parfois même compagnons,  ont été ponctuellement mis en place depuis le début de l'année aux abords des chantiers de Cachan, Bagneux, Champigny-sur-Marne, Vitry-sur-Seine et La Courneuve. Ces animations et ateliers participatifs ont été menés par des collectifs, des associations, des partenaires locaux, des artistes et des architectes. Le but : favoriser les échanges avec les habitants et les différents acteurs du territoire, dans une logique d'ancrage et d'appropriation citoyenne du projet.

Placée sous le signe de l'expression sous toutes ses formes, cette initiative a laissé la parole aux riverains qui ont raconté, à  leur manière, le nouveau métro. Leurs travaux ont été présentés lors d'évènements festifs et conviviaux qui ont eu lieu entre les mois de juin et juillet. En attendant la deuxième saison, d'ores et déjà en préparation, les collectifs qui ont participé à la première présenteront leur démarche lors d'une conférence sur l'art et la culture sur les chantiers du Grand Paris Express, qui se tiendra le mercredi 5 septembre à la Maison de l'Architecture. Plus d'informations ici.

chantiers_partages_a_arcueil_-_cachan.jpg

La passerelle piétonne qui longe le chantier de la future gare Arcueil - Cachan est empruntée quotidiennement par les riverains et les compagnons. Son habillage menthe turquoise et son éclairage sécurisant ont été réalisés par le collectif Yes We Camp.

chantiers_partages_a_arcueil_-_cachan_1.jpg

Dans le cadre des Chantiers Partagés, Yes We Camp a mis en place un projet artistique participatif. Le collectif a récolté des témoignages et des anecdotes de ses usagers, qui balisent désormais cette nouvelle "voix de communication"

chantiers_partages_a_arcueil_-_cachan_2.jpg

Soirée de clôture des Chantiers Partagés à Cachan : découverte de la passerelle et de son parcours graphique, puis restitution des travaux réalisés lors des ateliers d'écriture animés par la compagnie Liba Théâtre.

chantiers_partages_a_champigny_salengro.jpg

Dans le cadre des Chantiers Partagés Prismes à Champigny-sur-Marne, le collectif Parenthèse a choisi de sensibiliser et d'impliquer les habitants dans les changements en cours sur leur territoire.

chantiers_partages_a_champigny_salengro_3.jpg

L'association campinoise Art en liberté conte l'histoire de la ville à partir de témoignages et d'anecdotes récoltés auprès des riverains de Champigny-sur-Marne.

chantiers_partages_a_champigny_salengro_1.jpg

Présentation du mobilier urbain réalisé par les enfants du centre de loisirs de Champigny-sur-Marne dans le cadre de l'atelier "Satellites". Leur mission : inventer de nouveaux usages aux futurs espaces publics.

chantiers_partages_aux_ardoines_2.jpg

A la gare des Ardoines, les bruits de voix ont remplacé ceux du chantier ! Le collectif Ne rougissez pas ! a donné la parole aux riverains afin qu'ils expriment leur ressenti face aux contraintes sonores liées aux travaux.

chantiers_partages_aux_ardoines_1.jpg

Restitution visuelle et sonore de micro-trottoirs, affichage de bribes de paroles, rencontres, échanges et discussions entre les riverains et le collectif ont ponctué cet atelier participatif.

chantiers_partages_aux_ardoines_101.jpg

Composition de paysages graphiques, créations et interprétations du brouhaha, collage de sérigraphies sur les palissades de chantier : le projet haut en couleurs "Bruits et Paroles" du collectif n'est pas passé inaperçu !

img_8770.jpg

A Bagneux, le collectif Si Architectes a imaginé les "Ateliers sonores", un projet participatif développé autour des sons du chantier.

img_8764.jpg

Avec l'aide des riverains, le collectif a détourné divers matériaux de chantier afin de réaliser des instruments de musique et un dispositif mobile sonore, rappelant l'univers du carnaval.

img_8740.jpg

Tubes pvc de forage, treillis soudés, gaine tpc, tôle, déchets à corde et autre scotch coloré ont été utilisés dans la conception de cette drôle structure sonore animée par les enfants du quartier lors du festival Copaca'Bagneux.