Les chantiers du Grand Paris Express ont redémarré progressivement depuis le 20 avril. Plus de 70 chantiers ont aujourd’hui repris une activité.

Depuis le 20 avril, les chantiers du Grand Paris Express reprennent progressivement, dans le strict respect des mesures sanitaires spécifiques mises au point pour assurer la sécurité des compagnons et avec des exigences élevées en matière de contrôle des nuisances. À ce jour, plus de 70 sites ont connu une reprise progressive d’activité sur les lignes 15 Sud, 16 et 17.  Pour mémoire, quelque 150 chantiers étaient en activité avant la suspension des travaux décidée le 17 mars par la Société du Grand Paris.

Les règles d'hygiène et de distanciation sociale ont été définies en concertation avec État, les autorités de santé, les maîtres d'œuvre et les entreprises de génie civil. Elles ont été formalisées dans un guide de bonnes pratiques édité par l’OPPBTP* et régulièrement mises à jour en fonction de l’évolution des connaissances sur le COVID-19. Elles s'imposent à toutes les entreprises qui réalisent les travaux et sont déclinées sur chaque chantier du Grand Paris Express afin d'assurer la sécurité des compagnons. Le coordonnateur sécurité et protection de la santé de la Société du Grand Paris s'assure de la bonne mise en oeuvre de ces mesures.   

Le Grand Paris Express représente 6 500 emplois, ce qui est un enjeu considérable pour l’économie du paysLa Société du Grand Paris a en ce moment plus de 1000 entreprises sous contrat et fournisseurs qu’elle paye directement et qu’il s’agit de soutenir dans cette période difficile.

 

*Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics