La semaine du 23 juillet commence le déplacement des lettres annonçant le musée de l’Air et de l’Espace et l’aéroport, au Bourget. Cette  démarche  s’inscrit dans le cadre plus large du transfert d’objets d’art à proximité ou sur l’emprise de la future gare. 

68 gares, 4 nouvelles lignes,  200 kilomètres de lignes etc. Quand on évoque le Grand Paris Express, on commente d’abord des chiffres, qui témoignent de l’ampleur du projet. Mais ces jours-ci, à proximité de la future gare Le Bourget Aéroport, ce sont les lettres qui font parler. Depuis le 23 juillet, des lettres capitales, hautes d’un mètre, sont déplacées d’une vingtaine de mètres. Elles annoncent fièrement aux visiteurs la nature des lieux : « AÉROPORT LE BOURGET » et « MUSÉE DE L’AIR ET DE L’ESPACE ». 

Pour réaliser cette opération qui s’étale sur une dizaine de jours, les ouvriers découpent dans le trottoir, à l’aide d’une scie circulaire, les lettres par bloc de deux pour les isoler. Ils creusent ensuite en-dessous pour les désolidariser du sol. Une grue soulève ensuite ces blocs, qui pèsent chacun environ deux tonnes. Ils sont déposés à leur nouvel emplacement, et des cales en bois et du sable permettent d’ajuster l’ensemble au même niveau. 

À la manœuvre s’activent des spécialistes du déplacement d’objets sensibles. L’un des ouvriers, Gilles, a ainsi participé au déplacement de la Victoire de Samothrace au Louvre, dans les années 1980. 

D’autres œuvres bientôt déplacées 

Ce déplacement découle de la construction de la future gare Le Bourget Aéroport  sur la ligne 17. Dans le cadre des travaux préparatoires, les réseaux à l’emplacement de la future boîte gare sont dévoyés, ce qui nécessite de modifier les voies de circulation automobile. La nouvelle voie permettant aux automobilistes de circuler sur cet axe fréquenté empiétera sur l’ancien emplacement des lettres, d’où la nécessité de les en déloger.
Au mois de septembre, deux statues seront également déplacées : l’Envol, en l’honneur de la traversée de l’Atlantique par Charles Lindbergh, et le Normandie Niemen, célébrant les volontaires partis combattre l’Allemagne nazie sur le front de l’Est. 

L'Envol, statue en l'honneur de Charles Lindbergh