À Bagneux, le chantier de la future gare s’inscrit dans un quartier en pleine mutation. Dans ce diaporama sonore, riverains et acteurs de la ville confient leurs espoirs liés à l’arrivée de la ligne 15 du Grand Paris Express au plus près de leurs lieux de vie ou d’activité.

Théâtre Victor Hugo, situé près de la future gare Bagneux du Grand Paris Express

Deux personnages assis sur un banc, dissertant de tout et de rien. De rien ? Ce mercredi 19 mai, la représentation donnée par la compagnie Comme Si  a une saveur particulière, cette saveur du plaisir retrouvé à jouer devant le public, après une si longue absence. Situé à Bagneux, à quelques mètres de la future gare du Grand Paris Express, le théâtre Victor-Hugo fait partie de ces 270 équipements  culturels qui se situeront à moins de dix minutes à pied d'une gare du nouveau métro, tout comme :


Cinémas, musées, théâtres, conservatoires de musiques, cirques, salles de concerts, écoles de danse, lieux de spectacles vivants, bibliothèques et médiathèques… : tous témoignent de la diversité de l’offre culturelle au sein de la métropole. Un paysage qui compte s’emparer de l’arrivée du Grand Paris Express pour faire émerger des synergies, partir à la conquête de nouveaux publics, créer et amplifier des dynamiques dans les territoires.

Directrice du théâtre Victor-Hugo depuis 18 ans, Marie-Lise Fayet attend avec impatience la fin des travaux « dans cette ville généreuse (…) où on a envie de poser les valises ». Construit à l’intérieur d’un quartier populaire, la salle de 400 places se prépare à une petite révolution : le prolongement de la ligne 4 la relie directement à Paris, et la ligne 15 va la rendre beaucoup plus accessible pour les habitants de banlieue. « Une très belle opportunité », avoue-t-elle, confiante en l’avenir. 
 


Rénovation urbaine et sociale

À Bagneux, le chantier de la future gare du Grand Paris Express bat son plein. Derrière les palissades, l'équipe de travaux entame la dernière phase de creusement de l'espace souterrain. Elle marquera la fin des travaux de génie civil avant le passage à l'aménagement de la gare. En parallèle de la réalisation du radier se poursuit la construction du couloir de correspondance entre la ligne 4, qui sera mise en service d'ici la fin de l'année, et le tronçon Sud de la ligne 15.

Avec l'arrivée de ces deux lignes de métro, la partie nord de Bagneux est sur le point de changer de visage. Comme le mentionne l'Apur dans une monographie réalisée en 2014 avant le démarrage des travaux, cette zone mixte, dénuée de transport lourd, « est dominée par du logement collectif discontinu correspondant à plusieurs grands ensembles, entre lesquels viennent s'intercaler des équipements scolaires et sportifs. »  Quelques commerces de proximité définissent aujourd'hui une petite centralité locale non valorisée, difficilement accessible car enclavée entre le cimetière de Bagneux, du Fort de Montrouge et de la RD920 qui créent d'importantes coupures urbaines.

Les lignes 15 et 4 ainsi que la création de deux nouveaux écoquartiers vont permettre de structurer cet ensemble aujourd'hui disparate. 

Lumières de la ville et Cyrus Cornut, photographe et architecte de formation, ont rencontré des riverains et acteurs de terrain, témoins de ces transformations. Devant l'objectif, ils s'accordent un temps de pause et de réflexion sur les mutations profondes de leur quartier et de l'impact qu'elles auront, demain, sur leur quotidien.

Laurence, 52 ans, assiste à l’évolution du chantier du nouveau métro depuis les fenêtres de l’appartement dans lequel elle a toujours vécu. Cette élue locale en profite pour réaliser un travail de mémoire photographique en prenant régulièrement des clichés de la zone de travaux.
 


Omar, chef de chantier en génie civil, nous emmène sur le chantier de la future gare pour nous expliquer les différentes étapes de sa réalisation.


Enfin, Benoît, agent de développement local et social, nous présente le centre social et culturel Jacques Prévert, prochainement détruit pour être reconstruit à quelques mètres de son emplacement actuel. Situé à deux pas des lignes 4 et 15 du métro, ce lieu de proximité au service des riverains bénéficiera d’une position stratégique.