Plus de 140 solutions ont été proposées pour relever le premier des défis de la Société du Grand Paris, sur le thème des commerces et services de proximité. Parmi elles, cinq ont été retenues par le jury. Les équipes lauréates étaient réunies ce 10 juin au festival Futur en Seine pour présenter des projets innovants, qui empruntent autant au numérique qu'au concret et au physique.

"Pour maintenir et renforcer les liens de proximité entre les commerçants et les habitants durant les travaux, mais également pour imaginer de nouveaux services, nous avons décidé de faire appel à l’écosystème de l’innovation" explique Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand ParisLancé en avril 2016, un premier appel à solutions innovantes intitulé Le Grand Paris des commerces et services de proximité a en effet été proposé à la communauté des entrepreneurs. Ouverte à tous les porteurs de projets, l'initiative a rencontré un grand succès puisque 142 dossiers ont été déposés en l'espace d'un mois.

Le jury, qui réunissait à la fois des représentants de la Société du Grand Paris et des acteurs économiques et institutionnels de la région, a sélectionné les cinq solutions qu'il a estimé les plus pertinentes pour répondre, dès aujourd'hui, aux besoins des commerçants et des populations en période de chantiers, et demain, aux nouveaux usages liés aux infrastructures mises en service d’ici à 2030.

"Les projets ont été évalués à l'aune de leur caractère novateur précise John Tanguy, responsable innovation à la Société du Grand Paris. Ils doivent être en mesure d'apporter de la nouveauté dans la réalité. La faisabilité était un autre critère de sélection important : les équipes auront en effet moins de six mois pour tester leur solution et introduire de la valeur sur les territoires." 

Au cours de la matinée d'échanges et de rencontres organisée le 10 juin par la Société du Grand Paris dans le cadre de Futur en Seine, les cinq équipes lauréates ont été invitées à présenter leur projet :

Mon P’ti voisinage (www.monptivoisinage.com) est un réseau social d’entraide et de partage qui rassemble tous les acteurs de la vie locale : les particuliers, les commerces de proximité, les producteurs locaux, les collectivités et les associations, sur une même plateforme. Il s’appuie sur des valeurs solidaires et durables et a vocation à créer du lien, à favoriser les rencontres dans la vraie vie. Pour les commerçants, la plateforme est une vitrine numérique, complémentaire de leur vitrine physique. Elle leur donne accès à un réseau de proximité sur une échelle privilégiée : celle de leur quartier.

Proxi-ME crée un programme par territoire alliant place de marché et animation de réseau . Ce programme permet aux usagers d'acheter des produits et des services aux commerces de proximité sur un site unique en choisissant leur mode de retrait. La promesse est simple, mais efficace : "Je rentre dans le métro - Je fais mes courses / Je sors du métro - Je récupère mes achats".

Cursus Nova Center est un objet unique et fédérateur qui prend la forme d’un bracelet et qui permettra aux Franciliens et aux touristes du Grand Paris d'avoir accès à de nombreux commerces, bars, restaurants, musées, lieux publics, où ils pourront payer avec leur support NFC, accéder à des lieux VIP pré-réservés à l'avance, et profiter d’offres promotionnelles au travers d’une application reliée à l’objet. Cette solution est portée par une association qui met en place des lieux, des équipements, des services et des emplois communs entre commerçants, voyageurs et habitants couplés à des outils numériques facilitant les actes d’achat et de livraison à fois des voyageurs et des résidents. Dropbird se présente comme une place de marché à destination des commerçants de proximité et des usagers des transports en commun. La plateforme web dropbird.fr crée les e-boutiques des commerçants qui mettent leurs produits à disposition. À partir de n'importe quel terminal (mobile ou fixe), les clients commandent et se font livrer au moment souhaité, dans des consignes automatiques, situées près des gares et stations de métro identifiées. Dropbird assure également la logistique de transport. La collecte des colis est organisée avec les véhicules électriques de Dropbird et les commandes sont mises à disposition dans les consignes automatiques. Dropbird apporte une clientèle additionnelle et agrandit la vitrine des commerces de proximité. Ces derniers deviennent des m-commerces, m comme "mobile".

Ed’Gare est un annuaire interactif nouvelle génération proposant un positionnement fort et évolutif des services de demain, sur un point de rendez-vous ou de passage. Trois technologies sont mises à contribution : un hologramme (doué de parole et d’une capacité d’interaction en constante évolution), des panneaux écrans en synchronisés avec ce dernier et une application mobile qui crée un lien personnalisé avec l’usager. Cette solution est développée par l'agence de design sensoriel byVOLTA.

Un deuxième appel à projets innovants est déjà en cours de préparation : il s'agit du Grand Paris de la mobilité qui sera officiellement lancé le 23 juin prochain. Pour vous inscrire à la réunion d'information, rendez-vous ici. 

 

Les membres du jury du Grand Paris des commerces et services de proximité

  • Représentants de la Société du Grand Paris
  • Philippe Yvin, président du directoire,
  • Bernard Cathelain, membre du directoire,
  • Catherine Barrot-Perenet, membre du directoire,
  • Isabelle Rivière, directeur des relations territoriales, · Ioannis Valougeorgis, directeur adjoint de la valorisation et du patrimoine,
  • Jérôme Coutant, responsable numérique,
  • Laurence Aveline-Bailly, chef de projet de la mission d'indemnisation des activités économiques et valorisation commerciale

 

Personnalités extérieures

  • Patrick Pasquier, directeur du développement numérique et économique de la communauté d'agglomération Grand Paris Seine Ouest,
  • Frédéric Sitbon, adjoint au maire délégué à la propreté et à la qualité de vie, à la voirie, aux réseaux et à l’assainissement, aux espaces verts, aux parcs et jardins, aux transports publics, à la circulation et l’occupation du domaine public routier et de ses dépendances, et au numérique à la Mairie d’Asnières-sur-Seine,
  • Didier Dely, directeur général de la SEMAEST,
  • Olivier Badot, professeur à l’ESCP Europe Spécialiste de prospective de la consommation, du commerce et de la distribution,
  • Charles Telitsine, directeur du terminal Ouest de l’aéroport d’Orly au sein du Groupe ADP