Le 20 août 2019, la roue de coupe du tunnelier a été déposée au fond de la boîte de la gare Créteil l’Échat qui servira de puits de départ. L’assemblage de la machine se poursuit pour un début de creusement prévu en octobre prochain.  

Cet été, le chantier Grand Paris Express de Créteil l’Échat est entré dans une nouvelle phase de travaux. La construction des murs souterrains et le creusement de l’espace intérieur achevés, la boîte souterraine de la future gare prend forme et le chantier a été reconfiguré pour faire place au tunnelier.

Depuis plusieurs mois, le tunnelier est acheminé pièce par pièce, en plusieurs convois, depuis les usines basées en Allemagne. Les pièces sont progressivement pré-assemblées en surface et descendues dans le puits de départ, à une vingtaine de mètres de profondeur. 

Le transfert, le levage et la descente de ces éléments, qui peuvent peser jusqu’à 390 tonnes, sont des manœuvres complexes et techiquement impressionnantes. 

Retour en images sur la mise en place de la cloche, du bouclier et de la roue de coupe :

Vue du chantier Créteil l'Echat en juillet 2019 : le creusement de l'espace intérieur et le réalisation du radier (niveau le plus bas de la gare) sont achevés. Les premières pièces du tunnelier sont pré-assemblées en surface.
Levage de la cloche
Descente de la cloche dans la boîte gare
Levage d'une partie du bouclier
Transfert de la roue de coupe
Levage de la roue de coupe (130 tonnes)
Descente de la roue de coupe dans la boîte gare

Ce tunnelier – dont le nom sera prochainement dévoilé – sera le 6ème tunnelier lancé sur la ligne 15 Sud après Steffie-Orbival, Malala, Amandine, Ellen et Aby. Il creusera 4,2 km de tunnel entre la gare Créteil l’Échat et l’ouvrage Salengro à Champigny-sur-Marne. Départ prévu mi-octobre !