Un métro écologique pour une ville intelligente et durable

Mis à jour :

Depuis 2010, date de création de la Société du Grand Paris, ses équipes ont réalisé un travail considérable pour que le métro du Grand Paris soit véritablement un réseau au service d’une ville intelligente et durable.

Dès la phase de conception, des dizaines d’études ont donc été réalisées pour prendre en compte un maximum de critères environnementaux, depuis les premiers travaux jusqu’à la mise en service effective du réseau.

De cette démarche volontariste est issue une série d’engagements très concrets qui s’imposent à la Société du Grand Paris, à toutes les entreprises partenaires et architectes qui interviennent pour les travaux préparatoires et seront chargés du génie civil à partir du printemps 2016. Avec cette démarche, l’objectif est aussi de construire un réseau économe en énergie, connecté aux différents modes de mobilité douce et parfaitement intégré à son environnement.

Le métro du Grand Paris est pensé comme un laboratoire d’innovation pour le développement d’une métropole plus sobre en carbone et plus soutenable. C’est pourquoi la Société du Grand Paris a souhaité apporter sa contribution aux débats de la COP21 de 2015, en résumant ses engagements dans un livret remis officiellement à Ségolène Royal, ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, le 19 novembre 2015.