Des centres pour assurer l’offre de transport

Mis à jour :

Les centres techniques du Grand Paris Express accueillent les activités indispensables à l’exploitation, au maintien de la qualité de service de transport, de la propreté et de la sécurité du matériel roulant et des infrastructures. À ce titre, ils seront livrés environ un an avant la mise en service des premiers tronçons du Grand Paris Express.

Vecteurs des ambitions de la Société du Grand Paris en matière d’innovation, de développement durable et de maîtrise de coûts, les centres techniques porteront le défi technologique d’un processus de maintenance performant. Ils se placeront au cœur de l’innovation industrielle.

les sites industriels du grand paris express avril 2015

 

Grâce à ces nouveaux centres techniques, répartis sur tout le territoire francilien, la Société du Grand Paris accompagnera aussi le développement des territoires par la création d’activités technologiques hautement qualifiées et de plus de 1 000 emplois directs sur l’ensemble de ces sites. Conçus en concertation avec les collectivités locales, les futurs centres techniques constitueront, par ailleurs, des leviers du développement urbain.

Des sites stratégiques aux fonctions variées

Les centres techniques regroupent à la fois les postes de commande et de contrôle centralisés (PCC) des futures lignes du réseau, les sites de maintenance et de remisage (SMR) et les sites de maintenance des infrastructures (SMI) qui s’inscrivent sur d’importantes emprises foncières.

Impression
Le PCC est le lieu par lequel transitent toutes les informations relatives à l’exploitation du système de transport (manœuvre, régulation, énergie, trafic voyageurs…). Point névralgique, il est le lieu de convergence de données en temps réel sur son fonctionnement. Il présente la particularité de fonctionner 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Impression
Le SMR est le lieu où le matériel roulant du réseau est révisé, entretenu, réparé et remisé. Il constitue également un espace de réception des futures rames du métro automatiques.

Impression
Le SMI a pour but de garantir l’ensemble des conditions de maintenance industrielle corrective et préventive des équipements du réseau de métro (voies, ouvrages d’art, distribution d’énergie…).

Des pôles techniques et économiques

Avant tout lieux de travail, les centres techniques du Grand Paris Express doivent permettre d’optimiser les conditions globales d’usage et d’activités en matière de productivité, sécurité, bien-être et accessibilité du travail.

La conception des centres techniques du Grand Paris Express est ainsi centrée sur le confort des travailleurs et sur la mise en valeur des métiers de la maintenance.

Par le nombre important d’emplois créés, chaque centre technique du Grand Paris Express représentera un véritable pôle technique et économique en articulation avec l’ensemble de la filière maintenance présente en Île-de-France. Il sera également générateur d’emplois induits liés à l’administration, la logistique, la restauration, le gardiennage…

Les centres techniques du Grand Paris Express relèveront le défi de la performance technologique. La conception d’un processus industriel novateur lié à l’automatisation des trains permettra de limiter l’immobilisation du matériel roulant et d’assurer la fluidité des approvisionnements et des accès aux composants techniques du matériel.

Mis en valeur par l’expression architecturale, les centres techniques du Grand Paris Express seront les vitrines de l’excellence technologique et de l’innovation.

Les 6 enjeux des centres techniques

  • Garantir l’offre de transport, soit garantir la disponibilité, la fiabilité et la sécurité des matériels roulants et répondre aux niveaux de service attendus.
  • Intégrer et optimiser le processus de maintenance du système de métro automatique, en particulier par la conception d’un processus industriel permettant de limiter l’immobilisation du matériel roulant et d’assurer la fluidité des approvisionnements.
  • Fournir les conditions d’un travail de qualité et sécurisé aux opérateurs des différents corps de métiers tout en préservant leur bien-être et en développant leurs compétences.
  • Garantir l’accessibilité et la sécurité de tous, opérateurs, visiteurs…
  • Assurer une insertion urbaine et une qualité architecturale du site industriel dans son environnement, réduire toutes les sources potentielles de nuisances vis-à-vis des riverains.
  • Intégrer une approche environnementale globale dans la conception architecturale, une optimisation des apports naturels, une maîtrise des rejets, une utilisation de matériaux faiblement impactant, une gestion des déchets.

> En savoir plus sur les centres techniques