La conception des gares du Grand Paris

Mis à jour :

Les gares du Grand Paris sont construites plus d’un siècle après les stations du métro parisien et plusieurs décennies après les gares du RER. Elles constituent une réponse adaptée aux différents enjeux propres à la construction du Grand Paris et aux caractéristiques urbaines spécifiques à chaque territoire desservi : environnement, accessibilité, sécurité, densité…

Au début du XXe siècle, le métro parisien apparaît dans un paysage urbain dense et quasiment achevé. Le réseau s’organise à partir de distances courtes entre chaque station ; elles se font discrètes sous les voies urbaines et émergent dans la ville par de multiples « bouches » conduisant à des couloirs organisés comme les bras d’une pieuvre. Des volées d’escaliers permettent ensuite aux voyageurs de rejoindre les quais peu profonds. Dans les stations, les correspondances entre les lignes sont organisées selon le même principe, au fur et à mesure de leur construction. Les stations ne sont pas conçues pour répondre à l’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

Au début des années 1970, la construction du RER dans les villes de banlieue engendre l’édification de bâtiments voyageurs, que les voies soient en surface ou souterraines. le réseau RER s’organise autour de longues distances entre les stations, pour ces territoires en construction. La place prise par ces bâtiments gares est prépondérante. L’intermodalité s’organise autour de ces édifices. Néanmoins, à leur conception, ces lieux n’ont pas forcément intégré des objectifs de diversification fonctionnelle (services, commerces, etc.).

Les gares du Grand Paris adoptent les principes de visibilité et de simplicité spatiale des stations et gares existantes tout en se développant en souterrain : un bâtiment émergent, sur un territoire urbain parfois en devenir, offre un accès rapide et confortable aux trains pour constituer une nouvelle porte d’entrée du réseau francilien. L’ensemble se déploie dans un souci d’efficacité pour répondre aux usages et aux attentes de demain, et accompagner le développement urbain. À noter que le réseau est organisé autour de distances plus importantes entre les gares que le métro parisien, mais moins que celui du RER.

 

Microsoft Word - 00-page présentation