Les Ateliers de la Création

Mis à jour :

« Redevable d’une œuvre chorale, la Société du Grand Paris est constamment dans l’intermédiation, en son sein même et dans l’accomplissement de sa mission. Avec est son maître mot. Avec tous ceux qui portent le projet du Grand Paris Express et tous ceux qui l’emprunteront (…) la création du Grand Paris Express est une aventure culturelle sans pareille. A chacun de ses artisans de savoir décider ensemble pour qu’à terme, prendre le métro soit une prise de parole. »

François Barré, rapporteur du comité d’experts des actions culturelles du Grand Paris Express

 

La construction du Grand Paris Express s’inscrit dans l’histoire des grandes commandes publiques, urbaines, architecturales et artistiques, qui ont marqué la seconde moitié du XXe siècle. La Société du Grand Paris s’est engagée dans une politique ambitieuse en faveur de la création, consciente que les architectes, ingénieurs, designers, artistes, communicants, urbanistes, paysagistes, techniciens, sont tous porteurs d’une part de création et garants d’une ambition humaine et prospective, indispensable à la construction du métro du XXIe siècle et à l’avenir de notre métropole.

Les « Ateliers de la Création », initiés par la Société du Grand Paris permettent d’ouvrir des temps d’échange et de coopération entre l’ensemble des « créateurs » du Grand Paris Express, afin de valoriser la dimension créative de ce grand projet d’infrastructure et d’aménagement urbain. Le nombre et la diversité de créateurs aujourd’hui à l’œuvre témoignent de l’engagement de la Société du Grand Paris en faveur d’une politique ambitieuse de création et d’innovation, au service des habitants et des voyageurs de demain.
Autour de la trentaine d’architectes des gares (Dominique Perrault, Marc Barani, Jacques Ferrier, Dietmar Feichtinger, Jean-Marie Duthilleul, etc.), des designers (Patrick Jouin, Ruedi Baur), de l’équipe de direction artistique et culturelle (Jérôme Sans, José-Manuel Gonçalvès), les « créateurs » du Grand Paris Express échangent autour d’ateliers thématiques et transversaux sur trois grandes dimensions du projet :

• La dimension symbolique et imaginaire du Grand Paris Express, interrogeant les questions d’identité, de représentation, de récit et de préfiguration;
• La dimension de proximité et d’usage des gares et de leurs parvis, interrogeant les notions de patrimoine, de réseau, de services et de vie dans les lieux de transport ;
• La dimension métropolitaine et internationale du Grand Paris Express, interrogeant les questions d’aménagement, de paysage, de qualité des espaces publics et de vivre-ensemble dans les futurs quartiers de gare et de rayonnement international du projet.