Des trajets plus directs, des gains de temps significatifs

Un accès rapide aux pôles d’activités, à la formation et aux bassins d’emploi

Par exemple, l’accès à quelque 130 établissements d’enseignement supérieur situés à moins de 800 mètres des gares du Grand Paris Express sera facilité.

De même, le nouveau métro permettra aux Franciliens de rejoindre rapidement les grands pôles d’activité, la Défense bien sûr, mais également la zone aéroportuaire de Roissy Charles-de-Gaulle et ses activités de fret, le Marché international de Rungis, le plateau de Saclay et ses centres de recherche, le quartier Pleyel… Tout comme une cinquantaine d’hôpitaux, de cliniques et de centres de radiologie.

Tous les avantages de la métropole à portée de métro

Avec le Grand Paris Express, les lieux emblématiques de la métropole seront à la portée de tous : le parc Georges Valbon, le Stade de France, le MAC/VAL, la Seine Musicale, le Musée de l’Air et de l’Espace, le Golf national de Guyancourt, la forêt de Bondy, le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines, le canal de l’Ourcq, les bords de Marne, l’Opéra de Massy, le Mont-Valérien…  

Bouger, travailler, se soigner, se retrouver, s’épanouir… La vie quotidienne sera plus facile grâce au nouveau métro. Pour se loger aussi, le nouveau métro vous ouvre d’autres horizons !

Une nouvelle offre de logements proche des gares

Le Grand Paris Express va accélérer l’offre de logements aux abords des 68 gares. Déjà, plus de 180 premiers projets urbains sont engagés dans les quartiers entourant les gares qui seront livrées en 2024 et 2025. 84 000 logements y sont prévus, avec également des espaces verts, des commerces et des services de proximité, des bureaux et des espaces de coworking.

Cette dynamique va s’amplifier dans ces quartiers de gare qui représentent 140 km2, soit une fois et demie la surface de Paris intra-muros. Repensant les mobilités, facilitant les cheminements des piétons, encourageant la pratique du vélo, imaginant un nouveau partage de l’espace public, ils participeront à l’émergence de la ville bas-carbone et incarneront la métropole du 21ème siècle.