Les candidatures pour l’appel à projets sont maintenant clôturées. Pour toute question, contactez-nous par mail à l’adresse : aap.espacespublics@societedugrandparis.fr

La Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités, en partenariat avec l’Association des Maires d’Île-de-France, lancent chaque année un appel à projets innovant pour aider à la préfiguration et la conception des espaces publics. 

Grâce au Grand Paris Express, dont 80% des futures gares seront connectées au réseau de transports existant, 95% des Franciliens seront situés à moins de 2 kilomètres d’une gare. L’aménagement des espaces publics autour de chaque gare doit donc pouvoir, dès aujourd’hui, anticiper les nouveaux besoins, comportements et usages de demain. Flexibilité, adaptabilité aux nouveaux usages, harmonie des différents modes de transports individuels et collectifs, innovations techniques et environnementales : tels sont les maîtres-mots de cette vision des espaces publics partagée par la Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités. 

Pour confronter la théorie à la pratique, starts-up, PME, grands groupes, indépendants, associations et collectifs d’artistes sont invités à proposer des solutions permettant de nouveaux usages et de nouvelles ambitions en matière de conception et de réalisation des espaces publics.

Ces solutions proposées par les lauréats sont ensuite expérimentées pendant plusieurs mois à l’emplacement des futurs espaces publics qui desserviront les gares, en lien avec les collectivités locales. Trois appels à projets de ce type ont déjà été conduits sur les espaces publics.

Ces expérimentations ont vocation à guider et inspirer les différents acteurs qui aménageront les futurs quartiers de gare du Grand Paris Express. À l'issue de chaque appel à projets, un bilan est réalisé pour permettre, par la suite, d’acter, avec l’ensemble des partenaires, de la réussite d’un projet ou de trouver des pistes d’amélioration. 

Les objectifs de l'appel à projets

Cette année, la Société du Grand Paris et Île-de-France Mobilités, en partenariat avec l’Association des Maires d’Île-de-France (AMIF), lancent un nouvel appel à projets pour imaginer et définir l’aménagement des espaces publics autour de deux futures gares : Vitry Centre (ligne 15 Sud) et Sevran – Livry (ligne 16).

Les objectifs :

  • Apporter une solution nouvelle à un projet
  • Qualifier l’espace public en phase transitoire
  • Chercher à optimiser l’aménagement final grâce à une expérimentation en affinant le programme de maîtrise d’œuvre et aider à la réalisation des études d’avant-projet
  • Générer des phases d’animation et de concertation autour d’un territoire

Dans le prolongement du Référentiel des Places du Grand Paris, cet appel à projets appelle plusieurs champs d’intervention : 

  • Imaginer de nouvelles méthodes de conception (écoconception, diagnostics d’usage, participation citoyenne)
  • L’apaisement et le désencombrement de la circulation avec une réflexion autour des nouvelles habitudes de partage de l’espace public (développement du vélo, signalétique, piétonnisation d’un parking, installation de mobilier urbain…)
  • L’animation et l’occupation de l’espace public (services à la mobilité, commerces, animation sur l’espace, consultation avec les usagers…)
  • La végétalisation pour créer des aménagements paysagers de qualité et la gestion des eaux pluviales au sein de ces espaces (gestion alternative des eaux de pluie, etc.)
     


Les deux sites sélectionnés pour cet appel à projets :


À Vitry Centre, l’expérimentation porte sur des propositions en lien avec le projet de zone de rencontre sur un axe actuellement très marqué par les véhicules particuliers, en circulation ou stationnés. Son enjeu prioritaire est de créer les conditions permettant et favorisant la déambulation des piétons, et ainsi de renforcer le lien entre la station de tram, puis la future gare du Grand Paris Express, la dalle Robespierre et le centre ancien de la ville, et redonner ainsi ses lettres de noblesse à cette avenue marquée par une longue histoire. Les attendus portent sur l’apaisement global et le partage des usages à l’aide de dispositifs variés : signalétique de jalonnement, mobilier urbain, végétalisation, opérations de co-conception avec les riverains…

À Sevran – Livry, l’expérimentation porte sur le traitement des coupures urbaines que représentent le faisceau ferroviaire du RER B et le canal de l’Ourcq. Son enjeu prioritaire est de créer les conditions permettant de circuler à pied ou en vélo et d’ainsi renforcer le lien entre la Ville et le Canal. Les attendus portent sur la mise en lumière du tunnel, ou l’aménagement d’un cheminement et la création de conditions de sécurité, d’agrément et de confort, invitant à y pratiquer la marche et le vélo.

Les candidatures sont ouvertes au choix sur un ou deux sites.
 

Le calendrier


Phase 1 : lancement de l’appel à projets et présélection des candidats

Présélection des candidats terminée le 26 mars 2021.

Phase 2 : finalisation du dossier de candidature et choix des projets pour chaque site

Phase 3 : mise en œuvre des projets retenus

Phase 4 : évaluations et retours d'expérience