Ripage du pont-rail de Champigny : le public aux premières loges

Mis à jour :
Les visites du chantier se sont poursuivies jusque dans la nuit © Société du Grand paris / Genaro Bardy
Les visites du chantier se sont poursuivies jusque dans la nuit © Société du Grand paris / Genaro Bardy

Plus de 250 Franciliens ont assisté au ripage d’un pont-rail sous les voies SNCF de Champigny. Cette étape impressionnante du chantier de la gare Champigny Centre, du Grand Paris Express, s’est déroulée entre le 24 et le 25 janvier 2017. Elle a permis l’installation d’un des futurs accès à la gare. Retour en image sur l’opération réalisée par SNCF Réseau.


En savoir plus sur le ripage

« Ce chantier, qui mêle techniques classiques de travaux publics et haute technologie, a beaucoup impressionné les visiteurs, constate Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris. Quand on communique ainsi avec les riverains, le chantier est beaucoup mieux accepté ! »

« Il est important que les Franciliens voient et comprennent l’ampleur des travaux, grâce auxquels ils profiteront, demain, d’un nouveau métro », ajoute pour sa part Didier Bense, directeur général SNCF Réseau Île-de-France.

 

Et, en bonus, le timelapse du chantier !
Pour raconter l’histoire de cette première étape de la construction de la gare Champigny Centre, la Société du Grand Paris a fait installer des boîtiers photographiques tout autour du chantier. De la fabrication de l’ouvrage, au passage du premier train après la coupure des voies, voici trois mois de travaux condensés en trois minutes ! Presque insaisissable à l’œil nu, la phase de ripage − pendant laquelle le pont-rail de 3 600 tonnes a progressé centimètre par centimètre, 17 heures durant − éclate, ici, au grand jour !