Le futur centre technique de Champigny, vu par son architecte

Mis à jour :
Copyright : Agence Richez Associés
Copyright : Agence Richez Associés

Dans un environnement urbain en pleine mutation, au Nord-Est de Champigny-sur-Marne, en limite de Villiers-sur-Marne et de Bry-sur-Marne, le centre technique de Champigny se déploie sur près de 9 hectares en continuité du parc départemental du Plateau. Son insertion paysagère fut au cœur des réflexions de conception. Explications de son concepteur, Frédéric Blérot de l’Agence d’architecte Richez Associés.

Deux questions à Frédéric Blérot

Quelles sont les intentions architecturales du projet ?
Le centre technique de Champigny est le site de maintenance et de remisage, c’est là que s’effectue la maintenance plus ou moins lourde, réparation ou nettoyage et où se trouve le poste centralisé de commandement (PCC). Le terrain de plus de 8 hectares est très vaste, avec 14 mètres de dénivelé. C’est avant tout un projet paysagé : on étire le parc, on le conduit au-dessus de notre projet avec une toiture végétalisée importante. Une deuxième partie de bâtiment émerge de la déclivité, du modelé du terrain. Sa forme est à l’image de la fonction : rationnelle, fonctionnelle. Les matériaux bruts – le métal et le revêtement de grands carreaux de terre cuite – jouent avec la tradition industrielle. Les grands ateliers sont de dimension hors norme. Les sheds prennent la lumière du jour et donnent à la façade le rythme et la beauté d’un bâtiment d’usine. Le PCC fonctionnera pratiquement 24h/24, c’est une vitrine sur la ville.

Comment le projet s’inscrit-il dans la ville et va-t-il contribuer au développement urbain ?
La toiture végétalisée ne pouvait pas être accessible au public pour des raisons de sécurité. On a voulu qu’elle serve de support pour des études sur le biotope. 4 hectares de toit c’est une surface tout à fait suffisante pour les chercheurs, l’INRA (Institut national de la recherche agronomique) est intéressé. Sur l’ensemble du site, on réfléchit à la valorisation foncière, pour tisser du lien avec l’environnement qui n’avait aucune vue sur le parc. On imagine des projets dans la zone d’activités, le long de la future ligne Altival, avec des façades plus urbaines, des commerces, des habitations. Le territoire va évoluer, il doit rester un lieu d’activités et de grande mixité.

Voir l’interview de Frédéric Blérot en vidéo :

 L’agence Richez Associés

L’agence parisienne Richez Associés, animée par Thomas Richez, Frédéric Blérot et Vincent Cottet, mène des projets de bâtiments, notamment HQE et BBC, de logements, de bureaux et d’équipements publics. Elle dirige également des opérations d’aménagement et se pose comme intervenant de référence en espaces publics. En particulier, elle a développé une expertise en matière de conception urbaine des tramways.

Pour voir la maquette de la gare, rendez-vous à l’exposition « Les passagers du Grand Paris Express »!

Affiche Expo Mac Val les passagers du grand paris expressOuverte jusqu’au 20 septembre 2015 au MAC VAL, cette première exposition dédiée à la conception du Grand Paris Express dévoile les facettes de ce gigantesque projet : témoignages de ceux qui le fabriquent et de ses futurs passagers, créations nombreuses écartées ou retravaillées qui ont mené à l’architecture finale des futures gares et centres techniques de la ligne 15 Sud, maquettes …Pour y aller, les infos pratiques, c’est par ici !