Innovation et proximité : les solutions prêtes à se déployer

Mis à jour :
Les lauréats du "Grand Paris des commerces et services de proximité" © Société du Grand Paris / Leticia Pontual
Les lauréats du "Grand Paris des commerces et services de proximité" © Société du Grand Paris / Leticia Pontual

Les lauréats de l’appel à projets innovants « Le Grand Paris des services et commerces de proximité » ont passé avec succès l’étape de l’expérimentation. Ils se préparent maintenant à un déploiement à plus grande échelle.

En juin dernier, la Société du Grand Paris sélectionnait les cinq lauréats de son premier appel à projets. Objectifs : faire émerger des solution innovantes pour développer l’activité des services situés aux abords des chantiers du Grand Paris Express, mais également imaginer de nouveaux modes de commercialisation. Après plusieurs mois d’expérimentation sur le terrain pour tester et ajuster leurs propositions, les porteurs de projet entament désormais la phase pilote. « Les initiatives testées ces derniers mois pour dynamiser la vie des quartiers de gare ont mobilisé commerçants et riverains, et démontré leur potentiel, se réjouit Philippe Yvin, président du directoire de la Société du Grand Paris. Lors de cette nouvelle étape, les entrepreneurs pourront déployer leur entreprise à plus grande échelle, au service des commerçants et des riverains. » Retour sur ces premiers succès.

 

Ed’Gare, à Villejuif

Sans-titre-4-1Ed’Gare, conçu par byVolta, est un conteneur intelligent composé d’un hologramme parlant et d’écrans tactiles, associé à un site web. Installé à proximité du chantier, l’hologramme informe les passants sur l’avancement des travaux et l’accès aux commerces et services de proximité.

Les chiffres : expérimenté à Villejuif Louis-Aragon, l’hologramme a reçu 2 247 visiteurs en 40 jours. Quelque 80 commerçants sont déjà répertoriés dans sa base de données.

Et la suite ? Toujours à Villejuif, en partenariat avec la ville et la CCI, Ed’Gare va se perfectionner pour délivrer une information plus riche aux riverains du chantier et, également, pour mieux quantifier les bénéfices qu’il apporte aux commerçants.

en savoir plus sur Ed’Gare

 

Cursus Nova, à Champigny-sur-Marne 

Sans-titre-12Cursus Nova, association réunissant des partenaires publics, privés, associatifs, des centres de recherche et d’enseignement supérieur, a créé un service de livraison de repas pour les acteurs des chantiers. Cursus Nova fait appel aux commerçants et aux restaurateurs situés à proximité des travaux.

Les chiffres : près de 30 repas ont été livrés chaque jour sur le chantier de la future gare Champigny Centre.

 

 

Et la suite ? Après des premiers résultats encourageants, la livraison des repas et de nouveaux services, comme la délivrance de colis, pourraient être mis en place dans d’autres territoires. La Société du Grand Paris souhaite intégrer ce dispositif de conciergerie dans ses cahiers des charges et, ainsi, dynamiser la vie de quartier autour des chantiers du Grand Paris Express.

regarder le reportage

 

Smiile, à Châtillon et Montrouge

logo_smiileSmiile, réseau social de plus de 240 000 membres, met son expérience à contribution pour animer les territoires concernés par les chantiers, en créant, notamment, du lien avec les commerçants locaux. Ces derniers peuvent utiliser la plate-forme collaborative Smiile comme une vitrine numérique et entrer facilement en contact avec les habitants de leur quartier.

Les chiffres : l’expérimentation menée à Châtillon − Montrouge a permis de recruter 20 nouveaux commerçants et d’accueillir près de 1 500 nouveaux utilisateurs.

Et la suite ? Pendant la phase pilote de 18 mois, le réseau social s’associera à la Société du Grand Paris et à plusieurs collectivités pour renforcer leur communication locale, à l’heure où les travaux se déploient sur plusieurs lignes du Grand Paris Express.

 

Proxi-Me, à Clamart

Sans-titre-10Grâce à la plate-forme de commerce en ligne Proxi-Me, les utilisateurs peuvent commander des produits chez leurs commerçants de proximité habituels, les récupérer en magasin ou se faire livrer directement à la maison.

Les chiffres : quelque 600 produits sont aujourd’hui référencés sur la plate-forme et 32 commerçants sont inscrits après un mois d’expérimentation autour du chantier de la gare Fort d’Issy − Vanves − Clamart.

Et la suite ? Dans les mois à venir, l’objectif est d’étendre le recrutement de commerçants sur d’autres territoires autour de la gare de Clamart. La phase pilote développera la visibilité des commerçants sur le web. Elle favorisera également la remontée d’informations sur les retombées de l’opération.

 

Dropbird, à Noisy − Champs

Sans-titre-4Encore en cours d’expérimentation, la plate-forme
d’e-commerce local Dropbird a pour objectif d’agrandir la vitrine des commerçants autour du chantier. Dropbird se charge de la logistique : les produits commandés sont récupérés par des véhicules électriques et acheminés jusqu’à des consignes automatiques.

Et la suite ? La Société du Grand Paris étudie avec Dropbird l’intégration des consignes automatisées dans les palissades de chantier afin de créer des « palissades enrichies ».

En savoir plus sur le programme innovation de la Société du Grand Paris