Des vestiges archéologiques découverts à l’emplacement de la future gare Chelles

Mis à jour :
Fouilles archéologiques à Chelles © Société du Grand Paris / Gérard Rollando
Fouilles archéologiques à Chelles © Société du Grand Paris / Gérard Rollando

Les premières découvertes réalisées sur le chantier de la future gare viennent d’être dévoilées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives. Trois d’entre elles présentent un intérêt scientifique et historique.

Depuis février 2017, sur prescription de l’État (DRAC Île-de-France), une équipe d’archéologues de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) réalise une fouille sur le site de la future gare Chelles. À cet emplacement, des vestiges datés du Néolithique (-6 000 à -2 200) jusqu’à l’Époque Moderne (1 500 à 1 900) ont été mis à jour. Parmi les découvertes notables réalisées, on recense :

  • un tronçon d’une enceinte du Néolithique moyen d’environ 25 mètres et daté d’environ 6 000 ans ;
  • la présence d’un niveau archéologique d’une épaisseur d’environ 15 cm, s’étendant chronologiquement du Néolithique final au Bronze ancien ;
  • un réseau parcellaire constitué de fossés parfois très larges, daté de l’époque médiévale.

 

Ces vestiges font l’objet d’une analyse plus approfondie afin d’obtenir la signification historique et scientifique de ces découvertes.

A ce jour, ces découvertes sur le site du boulevard Chilpéric ne remettent pas en cause le calendrier des travaux. La fouille se poursuit jusqu’au mois d’octobre 2017. La Société du Grand Paris communiquera sur son résultat final.


Lala PlezPour la gare Chelles, votre interlocutrice Lala Plez est présente sur site. Pendant toute la durée des travaux, elle vous accompagne pour faciliter votre quotidien dans votre quartier.

Vous pouvez contacter Lala Plez par téléphone,
au 06 46 90 30 14, ou écrire à la Société du Grand Paris depuis le formulaire de contact.